Yoga ou Sophrologie : Quelles sont les différences ? Lequel choisir ?

par Camille Carcenac

Apprendre à revenir à l’essentiel est la base commune de la pratique du yoga et de la sophrologie. Ces fabuleuses disciplines placent le bien-être et l’équilibre intérieur au cœur de leur pratique.

Malgré cette intention qui les lie, le yoga et la sophrologie sont pourtant deux activités bel et bien différentes – le choix entre les deux n’est donc pas évident !

On vous donne toutes les clés pour trouver la discipline qui vous convient le mieux dans cet article !

Bonne lecture les yogis. 

 

Le yoga

Yoga ou Sophrologie

Le concept

Le yoga est une pratique qui englobe aussi bien le physique, que le mental et la spiritualité. Son histoire riche et passionnante accompagne la philosophie indienne depuis plus de 5000 ans et s’est exportée aux quatre coins du globe, pour devenir aujourd’hui l’une des disciplines les plus pratiquées.

Les fondements de cette pratique ont été pour la première fois exposés dans les Yoga Sutras, recueil de citations rédigés par le sage Patanjali, dont l’existence reste encore un mystère pour les historiens. Cette œuvre codifie aujourd’hui encore la philosophie liée au yoga organisée en 8 fondements essentiels :

  • Yama, l’harmonie avec le monde extérieur et les autres.
  • Niyama, l’harmonie avec soi-même.
  • Asana, la pratique physique des postures de yoga.
  • Pranayama, le travail de l’énergie vitale, le souffle.
  • Pratyahara, l’abstraction des sens.
  • Dharana, le pouvoir de concentration.
  • Dhyana, la méditation yogique.
  • Samadhi : le but ultime du yoga dans lequel le corps et l’esprit sont en harmonie parfaite.

Comme définit par Patanjali, “le yoga est l’arrêt des perturbations du mental” – on recherche l’union entre le corps et l’esprit au quotidien, par la pratique de postures, d’exercices de respiration et de méditation, mais aussi en intégrant dans sa vie, des principes de bienveillance, d’honnêteté, de contentement… C’est un véritable mode de vie !

De nos jours, il existe des centaines de types de yoga différents, du plus doux au plus dynamique, afin de correspondre aux capacités physiques et aux envies de chacun. Le célèbre Hatha Yoga, le dynamique Ashtanga ou encore le doux Yin Yoga, vous trouverez forcément votre bonheur parmi l’immense palette que constituent les types de yoga !

Pour conclure, le yoga est le combo parfait entre la pratique sportive, la méthode de relaxation et le prise de conscience de soi.

Déroulement d’une séance

Idéalement, le yoga se pratique au réveil, mais si vous n’êtes pas du matin, ce n’est pas un problème ! Il est tout à fait possible de pratiquer le soir ou à n’importe quel moment de la journée – l’important est de trouver votre moment idéal pour pratiquer.

Si vous suivez des cours de yoga, une séance complète proposée par un professeur dure généralement entre 60 et 90 minutes. On commence par des exercices de respiration (pranayama), suivis d’un échauffement et de la pratique des postures (asanas). Enfin, on profite de l’instant présent et des bienfaits de la séance en terminant par une période de relaxation en posture du cadavre (savasana).

Si vous faites votre yoga à la maison, la durée d’une séance dépend principalement de votre envie du jour : 5 minutes, 30 minutes ou même 2 heures, c’est vous qui voyez !

Quoi qu’il en soit, vous percevrez les bienfaits de votre pratique de yoga, même en y consacrant que quelques minutes par jour ! Ce qui compte, c’est d’instaurer un rythme de pratique régulier qui vous convienne.

La sophrologie

Yoga ou Sophrologie_2

Le concept

Plus récente que le yoga, la sophrologie a été créée dans les années 60, par un neuropsychiatre espagnol d’origine colombienne, Alfonso Caycedo. Souvent associée à l’hypnose, cette médecine alternative aussi inspirée du yoga représente aujourd’hui une méthode incontournable pour relaxer le corps et l’esprit. La sophrologie propose une approche globale de l’être humain, le but étant que le physique et le mental ne fassent plus qu’un.

Pour y arriver, le sophrologue utilise 3 outils fondamentaux :

  • Des exercices de respiration pour apprendre à utiliser ce formidable outil de détente que représente le souffle.
  • Des exercices et techniques de relaxation musculaire pour éliminer les tensions dans l’ensemble du corps. On peut notamment citer la méthode RDV – Relaxation dynamique de Caycédo.
  • Des exercices de visualisation positive, pour faire face sereinement aux aléas de la vie quotidienne, future ou passée.

Le docteur Natalia Caycedo, médecin psychiatre et fille du fondateur de la sophrologie, définit cette discipline comme “un entraînement psychophysique de la conscience, basé sur la perception positive de notre monde intérieur ainsi que sur la relation positive avec le monde extérieur ». Son fondateur, lui, va encore plus loin en la considérant comme “une nouvelle école scientifique qui étudie les modifications de la conscience humaine”.

À présent, la sophrologie a 60 ans d’existence et continue de se développer à travers le monde. De nouvelles formes de cette discipline font régulièrement leur apparition comme la sophrologie énergétique, qui s’appuie sur des méthodes qui mobilisent l’énergie et libèrent les tensions physiques et émotionnelles, ou encore la sophrologie comportementaliste qui vise à résoudre une problématique spécifique en apprenant à contrôler ses pensées et ses émotions.

Déroulement d’une séance

La sophrologie se pratique essentiellement à l’aide d’un médecin spécialisé dans cette technique, individuellement ou en groupe. Il vous donnera également des exercices à pratiquer au quotidien pour continuer votre travail personnel après la séance et acquérir une parfaite autonomie. Cette discipline universelle est notamment pratiquée dans des cabinets spécialisés, mais aussi en entreprise, dans les établissements scolaires, les hôpitaux ou encore les maisons de retraite.

Une séance de sophrologie dure entre 60 et 90 minutes et débute essentiellement par des exercices de relaxation visant à préparer le mental et l’esprit à intégrer une prise de conscience, un changement, une évolution ou tout autre objectif fixé avec le professionnel. Puis, le sophrologue utilise des protocoles différents selon le but recherché : exercices de respiration, de relaxation du corps ou de visualisation. Enfin, la séance se termine par un temps d’échange avec le professionnel, pour partager son ressenti et déterminer les prochaines étapes du parcours thérapeutique.

Yoga V.S Sophrologie, qui l’emporte ?

Yoga ou Sophrologie_3

Les différences

Ces deux disciplines n’ont pas la même ancienneté, ni le même but.

Contrairement à la sophrologie qui a été créée dans les années 60, le yoga est une discipline ancestrale qui date, d’après les experts, de plus de 5000 ans. Ainsi, les origines antiques du yoga lui confèrent une idéologie complète, passant par de nombreux principes inexistants en sophrologie.
De plus, la pratique du yoga s’est considérablement diversifiée au cours des siècles, ce qui la rend plus complète et détaillée. Alors que le but de la sophrologie est d’améliorer le quotidien de ses pratiquants par la conscience existentielle, le yoga nécessite un véritable changement du mode de vie pour atteindre la conscience spirituelle, Samadhi.

Les séances ne se déroulent pas de la même façon.

À la différence du yoga, la sophrologie ne nécessite pas de condition physique particulière pour pratiquer – les exercices étant majoritairement réalisés en position assise, debout ou allongée. Par ailleurs, vous n’avez pas besoin d’une tenue particulière ou d’accessoires, mais juste de bonne volonté ! Cependant, en yoga, le travail physique et respiratoire est beaucoup plus profond et son incidence, plus efficace et durable.

Les points communs

La sophrologie s’inspire de la pratique du yoga.

Le fondateur de la sophrologie, Alfonso Caycedo, s’est inspiré du yoga et de la culture hindoue pour enrichir les bases de sa discipline, mais aussi de la Méthode Coué, de la relaxation guidée de Jacobson, la phénoménologie ou encore le zen. Ce subtil mélange lui procure des pouvoirs énergétiques particulièrement efficaces pour faire face aux difficultés de la vie, même si contrairement au yoga, on ne recherche pas l’harmonie parfaite entre le corps et l’esprit.

L’être humain est considéré dans sa globalité.

Que ce soit en sophrologie ou en yoga, l’approche est dite “holistique”. En d’autres termes, la pratique englobe aussi bien le physique que le mental. Tandis que le yoga cherche à apaiser les fluctuations de l’esprit par le biais de postures calées sur le souffle, de méditation et de principes de vie, le but de la sophrologie est de transformer les pensées négatives en pensées positives, grâce à des techniques de visualisation, de respiration et de relaxation.

Des bienfaits similaires

Le yoga et la sophrologie permettent d’accomplir des objectifs communs :

  • Meilleure confiance en soi,
  • Meilleure connaissance de soi,
  • Développement d’un état de bien-être,
  • Meilleure gestion du stress,
  • Développement personnel,
  • Réduction des troubles du sommeil,
  • État de pleine conscience dans le moment présent…

Et encore bien d’autres.

Pour conclure, difficile de faire un choix entre ces deux disciplines bienfaitrices ! En définitive, le yoga n’est pas mieux que la sophrologie ou vice-versa. Ce qui importe vraiment, c’est de choisir l’activité qui corresponde à vos attentes, à vos objectifs et à vos envies ! Et si vous n’arrivez toujours pas à choisir, pourquoi ne pas essayer les deux ?

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur Youtube pour découvrir des séances de yoga et sophrologie. Voici ici notre sélection de vidéos pour vous aider à faire un choix :

Séances de sophrologie :

Pour apprendre à gérer son stress :

Pour se détendre :

Pour apaiser le mental :

Pour passer de meilleures nuits :

Pour prendre du recul :

 

Séances de yoga :

Pour se réveiller en douceur :

Pour lâcher prise :

Pour réguler le système immunitaire :

Pour se défouler :

Pour lutter contre l’anxiété :

 

À LIRE AUSSI

Commenter