Le yoga Dharma, qu’est-ce que c’est ?

par Camille Carcenac

Le terme yoga Dharma est encore peu répandu, et assez méconnu dans nos contrées occidentales. Et pour cause, le dharma yoga est une pratique venue tout droit d’Inde. Elle repose sur un concept ancien, appartenant au Bouddhisme et à la culture Hindoue, tout comme le concept du Karma yoga

C’est un style de yoga bien moins populaire en Occident, notamment par rapport au Vinyasa ou encore au Hatha yoga. Cependant, ce dernier ne manque pas de bienfaits et aborde le yoga sous un angle plus spirituel, de quoi intriguer le yogi qui est en vous.

De plus, il existe aujourd’hui de grands professeurs et maîtres yogis proposant des initiations au Dharma yoga au sein de leurs studios de yoga ou de leurs ashrams en Occident. Nous pouvons notamment citer le célèbre Sri Dharma Mittra, fondateur du Dharma Yoga Center à New-York.  

Dans cet article nous allons vous présenter les différents principes et bénéfices de cette pratique. Le Dharma yoga n’aura plus aucun secret pour vous. 

Qu’est ce que la pratique du yoga Dharma ?

Le Dharma Yoga s’inspire des origines de 9 différentes formes de yoga. Parmi les influences les plus importantes, on a le Bhakti, Ashtanga, Raja et Hatha yoga.

La signification du terme Dharma

Pour bien comprendre le sens de cette pratique, il convient tout d’abord de vous expliquer ce qu’est le Dharma. Selon la philosophie classique indienne, il existe 4 buts dans la vie :

  • Tout d’abord Dharma, correspondant à la manière correcte de vivre, appartenant à la branche des Yamas (l’une des 8 branches du yoga).
  • Puis Artha, correspondant à la richesse matérielle.
  • Ensuite Kama, correspondant au plaisir des sens et à l’amour.
  • Et enfin Moksha, correspondant à l’illumination.

Ce qui constitue l’essence principale du Dharma est la Bhagavad-Gita, que l’on peut traduire par « le Chant de Dieu », ou encore « La Bible hindoue ».

Le Dharma est un mode de vie qui promeut la santé intérieure, mais aussi extérieure. Ainsi, ce dernier vise à vivre en harmonie avec soi-même. Suivre le Dharma signifie que vous respectez votre nature, au lieu de vous laisser emporter par des habitudes compulsives. Cela implique notamment de se montrer responsable envers soi, mais également envers les autres et envers le monde entier. On parle de développer la notion « d’Ahimsa ». Ahimsa est une notion prônant la non-violence envers soi, mais également envers les gens qui nous entourent, ainsi que les animaux et les éléments de la nature.

La notion de Dharma inspire également la paix, intérieure dans un premier temps, mais aussi universelle. En effet, le Dharma a pour but de préserver l’Harmonie et l’ordre cosmique.

Concernant l’individualité, le Dharma concerne aussi l’accomplissement de notre devoir / de notre vocation personnelle dans ce monde. Cet accomplissement est appelé « Svadharma » en sanskrit.

Le Dharma, du védisme au yoga

La notion de Dharma se retrouve également dans la culture védique, aussi appelée védisme. Ouch, cela fait beaucoup de termes à retenir, Dharma, Ahimsa, Svadharma, Bouddhisme… Et maintenant la culture védique ? Qu’est-ce que c’est ? Ne vous en faîtes pas, nous allons éclaircir tout cela pour vous.

Le védisme est une religion apparue en Inde lors de l’Antiquité. Les recueils sacrés de cette religion sont appelés « Vedas ». Les Vedas furent les premiers écrits à mentionner la notion de Dharma. En effet, d’après eux, le Dharma est synonyme de loi, d’ordre et de vérité universelle. Ainsi, avec le Dharma, on peut atteindre l’Harmonie universelle, comme évoqué précédemment.

Autrement dit, la culture védique fut la première à développer ce concept, qui fut ensuite transmis au bouddhisme, puis appliqué au yoga.

D’ailleurs, en quoi consiste un cours de yoga Dharma ? Ce dernier prend ses origines dans pas moins de 9 styles de yoga différents, tel que le Bhakti yoga, le Raja yoga, le yoga Ashtanga, ou encore le Vinyasa yoga. Dans la pratique, il possède un grand nombre de similitudes avec le Hatha yoga.

Cette pratique fut développée comme une forme dynamique et élégante du yoga. Elle met plus particulièrement l’accent sur la nécessité d’avoir bon coeur. C’est-à-dire avec une attitude aimante avec son corps et son mental, mais aussi avec les gens qui nous entourent. La pratique du Dharma yoga prône également l’importance d’avoir un esprit clair.

Ses objectifs sont d’amener les participants vers la réalisation de soi, mais aussi vers la connaissance plus profonde de soi, ou encore l’illumination, aussi connue sous le nom de Samadhi en sanskrit.

Dharma Mittra, père fondateur du Dharma yoga

Maître yogi inspiré, mais surtout inspirant, Dharma Mittra est connu pour son oeuvre Master Yoga Chart of 908 Postures », publiée en 1984. Cette dernière est composée de photographies de pas moins de 908 postures de yoga. De nos jours, cet incroyable contenu sert de support à la majorité des enseignants de yoga à travers le monde.

En créant le Dharma yoga, Dharma Mittra souhaitait transmettre l’enthousiasme, la compassion et l’éveil spirituel, grâce à des méthodes adaptées et adaptables à chacun. C’est pourquoi ce style de yoga convient à tout le monde, pratiquants débutants comme confirmés, tous âges confondus.

Vous souhaitez en voir plus ? Voici une courte pratique en vidéo pour les curieux : 

Comment se déroule une séance de yoga Dharma ?

Une séance de yoga Dharma sera très complète. Elle dure entre 1h et 1h30, et comporte des chants de mantra, ainsi que de la méditation dans un premier temps. Puis s’ensuit un ou plusieurs exercices de respiration (pranayama), suivi d’une pratique douce, avec des mouvements d’assouplissements. Enfin, comme le veut la coutume en yoga, la séance se termine par une phase de relaxation en Savasana.

Pour cette pratique, vous pouvez vous munir d’un accessoire que l’on appelle la “Dharma roue”. Cet objet circulaire vous aide dans vos flexions arrières dorsales, et dans certains autres étirements.

Voici une pratique en vidéo avec la « Dharma roue » : 

À qui cette pratique s’adresse-t-elle ?

L’avantage ultime de la pratique du yoga Dharma est sa facilité. En effet, cette forme de yoga est simple à apprendre et convient à tous. Débutants, ou plus avancés, sans distinction d’âges ou de capacités physiques. Le yoga Dharma s’adapte à tous.

Une posture emblématique de yoga Dharma

Laissez-nous vous présenter un grand classique du yoga Dharma : La posture de la chandelle, ou Sarvāṅgāsana en sanskrit.

Cette asana est relaxante, mais aussi régénérante. Elle vous force à ralentir votre respiration, et donc votre rythme cardiaque. De ce fait, on diminue l’activité cérébrale. Cette dernière vient également renforcer vos épaules, votre colonne vertébrale, votre nuque et votre ceinture abdominale.

Il existe cependant une contre-indication. Les personnes souffrant de raideur dans la nuque ou dans les épaules doivent éviter cette posture. Il en va de même pour toute personne ayant souffert (ou souffrant) d’une hernie discale ou de problèmes aux lombaires.

Comment entrer dans cette pose ?

  • Commencez allongé sur votre dos, avec les bras le long du corps.
  • Puis, levez progressivement vos jambes jointes à la verticale, jusqu’à venir créer un angle droit avec votre buste.
  • Ensuite, placez vos mains sous votre bassin, puis venez soulever vos fesses en l’air.
  • Restez quelques respirations dans cette posture, à condition que vous ne ressentiez aucune gêne, ni douleurs.
  • Redescendez lentement et attendez quelques instants avant de vous relever.

Yoga Dharma

Les bienfaits du yoga Dharma

Comme toute pratique de yoga, celle du Dharma possède une palette de bienfaits divers.

Les bienfaits pour le corps

  • Un bon entretien des articulations.
  • Une meilleure souplesse des muscles.
  • Un renforcement de la sangle abdominale.
  • Une diminution des tensions musculaires.
  • Une diminution des raideurs du corps.
  • Une meilleure posture.
  • Une réduction des maux de dos, de cervicales et d’épaules.
  • Une meilleure respiration.

Les bienfaits pour l’esprit

  • Une meilleure évacuation du stress.
  • Une meilleure évacuation des tensions nerveuses.
  • Une plus grande confiance en soi.
  • Une meilleure concentration.
  • Une meilleure gestion de ses émotions.
  • Une prise de conscience de son corps et de ses capacités.
  • Un sentiment profond de bien-être à la fin de la séance.
  • Une ouverture spirituelle.

 

Un yoga doux et spirituel, adapté à tous, reprenant les principes fondamentaux de la philosophie indienne. Voilà une belle manière de résumer ce qu’est la pratique du yoga Dharma.

Non seulement cette dernière nous aide à prendre une plus grande conscience de nous-même, de notre corps et de notre mental, mais aussi de tous ceux qui nous entourent au quotidien. La pratique régulière de ce type de yoga permet de renforcer notre identité, mais aussi notre lien avec le monde.

Cela nous incite à cultiver compassion et tolérance, envers soi et envers les autres. Mais aussi à prendre conscience de ce qui se passe à l’intérieur de nous, afin d’avoir un plus grand « contrôle » et conscience sur ce qui se passe à l’extérieur de nous. 

Là où le yoga Nidra est considéré comme le yoga du sommeil, ne pourrait-on pas qualifier la pratique du yoga Dharma comme celle de la compassion ? Nous vous laissons méditer là-dessus. 

Une très bonne pratique à vous tous les yogis ! Prenez soin de vous.

Namaste.

À LIRE AUSSI

Commenter