Le Viniyoga, qu’est-ce que c’est ?

par Camille Carcenac

Avez-vous déjà entendu parler du Viniyoga ? Ce terme est en effet moins répandu que l’Ashtanga, le Vinyasa ou encore le Hatha yoga, mais ce dernier a cependant une place importante dans la pratique du yoga.

Dans cet article nous vous expliquerons comment ce dernier est né, quels sont ses principes fondamentaux, et bien évidemment, nous vous parlerons également de ces bienfaits.

Bonne lecture les yogis !

En quoi consiste la pratique du Viniyoga ?

Quelles sont ses origines ?

Le Viniyoga, comme beaucoup d’autres styles de yoga, est né en Inde. De ce fait, il est considéré comme un yoga traditionnel. L’un des principaux fondateurs du Viniyoga est Sri Tirumalai Krishnamacharya. Ce dernier apprit les systèmes philosophiques indiens dès son plus jeune âge. Il reçut une éducation où il développa un apprentissage traditionnel du yoga, mais aussi du sanskrit.

À l’âge de 7 ans, il partit vivre avec un maître yoga très réputé, Sri Ramamohan Brahmachari. À ses côtés, il approfondit notamment les enseignements de Patanjali, mais aussi les postures de yoga (Asanas) et les différentes techniques de respiration (Pranayama).

Puis, il devint à son tour maître yoga, et forma des grands noms du yoga moderne. On peut notamment citer B.K.S Iyengar (père fondateur de la pratique de yoga du même nom), ou encore Pattabhi Jois et Indra Devi.

Ce dernier forma également son fils, T.K.V. Desikachar, qui deviendra lui-même un grand maître de Viniyoga. En 1960, ce dernier s’est même installé à Madras, pour perpétuer cet enseignement du yoga, et notamment l’approche viniyoga.

L’atour remarquable de l’enseignement du Viniyoga, repose sur sa considération complète de chaque individu, de son état physique, à son métabolisme, en passant par sa santé mentale. C’est-à -dire qu’il place chaque étudiant au centre de la pratique. De ce fait, ce n’est pas l’étudiant qui s’adapte au yoga, mais le yoga qui s’adapte à l’étudiant.

De nos jours, parmi les grands noms du Viniyoga, on a Claude Maréchal. Cet enseignant a en effet contribué à la diffusion du Viniyoga à travers le monde, notamment au Québec, en France, en Belgique, aux Pays-Bas, en Espagne, au Portugal, mais aussi en Suisse.

Associé à des soins d’Ayurvéda, une pratique méditative et une alimentation saine, le yoga est ainsi considéré dans sa globalité. Le Viniyoga nous rappelle que l’art du yoga ne se limite pas à une pratique uniquement physique. Sri Tirumalai Krishnamacharya voyait en effet ce dernier comme une thérapie complète et précieuse à acquérir.

Le terme Viniyoga est ainsi considéré comme un yoga classique, respectueux du corps de chacun. La Fédération Française de Viniyoga parle même de « pédagogie spécifique du yoga ».

Les 6 principes du Viniyoga

Étymologiquement, le terme “vi” signifie “faire des choix adaptés”, quant à “ni”, il peut se traduire par “en dedans”. De ce fait, ce style de yoga sous-entend que la pratique se basera uniquement en fonction des envies, besoins et capacités des élèves.

Le Viniyoga comporte 6 principes élémentaires :

Une pratique personnalisée et adaptée à chaque individu

Pour des raisons évidentes, il est particulièrement recommandé de suivre un cours particulier de Viniyoga, afin de recevoir une séance faite sur mesure. Quel que soit votre âge, votre condition physique ou votre niveau de souplesse, le professeur de yoga trouvera les postures qui vous conviendront le mieux. Mais cela ne s’arrête pas là. Les cours sont aussi adaptés en fonction de la saison, du mois de l’année et même de l’heure de la journée.

Si vous optez pour un cours collectif, ne vous en faites pas. Le professeur conserve une observation très approfondie, et reste attentif aux moindres besoins de ses élèves. Il viendra notamment adapter le type de posture, ou encore leur durée en fonction des capacités de chacun.

La notion du Bhavana

Le Bhavana, quésaco ? Il s’agit d’un terme sanskrit qui signifie “développement mental”. Il représente l’intention de développer sa pleine conscience à chaque étape du cours de yoga. Cela peut passer notamment par la prise de conscience de notre respiration, de nos sensations corporelles, de notre ouverture spirituelle, de notre ancrage dans le moment présent…

Autrement dit, c’est un outil favorisant l’introspection, ouvrant chaque élève à de nouvelles perspectives. Ce dernier est une véritable source d’enrichissement et vous fait vivre votre séance sous un tout nouvel angle.

Une évolution progressive et équilibrée

Chaque enchaînement est progressif. Chacun d’entre eux mène à une posture finale plus ou moins compliquée (en fonction des élèves). Le but est donc, à travers l’enchaînement, de préparer le corps à cette ultime asana. Les étirements s’intensifient au fur et à mesure et la difficulté augmente crescendo.

Afin d’arriver à cette posture, on peut l’aborder graduellement, en s’aidant de la respiration. Cela va vous permettre d’aller plus loin dans la posture et de la tenir plus longtemps. On appelle ce principe “Krama”.

D’autre part, toutes les postures pratiquées sont souvent accompagnées de leurs contre-postures, afin d’harmoniser et d’équilibrer les énergies du corps.

Prenons l’exemple de la posture du Chameau. Elle est idéale suivie d’une posture de l’Enfant. En effet, la première asana vient ouvrir la poitrine, creuser le dos et étirer l’abdomen. Puis la suivante, elle vient arrondir le dos, étirer les lombaires et détendre la sangle abdominale. Ainsi, vous réduisez les douleurs et autres tensions présentes dans le corps.

Viniyoga_1

Une respiration consciente

Respirer est pour bon nombre d’entre nous un mécanisme inconscient et automatique. Le yoga nous offre une vraie opportunité de prêter à nouveau attention à ce phénomène. Par exemple, à l’inspiration votre professeur mettra l’accent sur la sensation d’ouverture et d’expansion que vous ressentez. Quant à l’expiration, il vous invitera à ressentir le relâchement du poids de votre corps vers le sol.

Mais les cours de Viniyoga vont aller plus loin dans cette prise de conscience de votre respiration. Les techniques respiratoires sont si nombreuses. Certaines viennent même modifier, voire inverser, le circuit naturel de votre souffle. Par exemple, avec la respiration du feu, vous venez activer votre expiration, alors que nous sommes habitués à ce qu’elle soit plutôt passive.

Ces différents exercices vont considérablement aider le corps à se détendre, et par voie de conséquence, l’esprit aussi va venir s’apaiser.

Viniyoga_2

La recherche de stabilité et bien-être

Appelé sthira et sukha en sanskrit, ces derniers sont des éléments clefs enseignés par les Yoga Sutras. Rappelons que l’objectif ultime en yoga est d’atteindre l’état de bien-être absolu, ou Samadhi. Ainsi, la séance de Viniyoga s’articule autour de cet enjeu. Le professeur de Viniyoga recherche cet état de stabilité et de bien-être à travers ses différents enchaînements.

C’est aussi pour cette raison qu’à la fin d’une pratique de yoga, vous la clôturez avec un Savasana qui vous invite à la relaxation, mais aussi à l’écoute de vos sensations. Vous venez observer le bienfait des postures pour votre corps, et prenez conscience de cet état de bien-être dans lequel vous plongez.

La pratique intense et le détachement intérieur

Les séances de Viniyoga auront pour but de développer votre abhyāsa et vairāgyā. Abhyasa est l’activité mentale conditionnée que l’on vient interrompre par une pratique intense. Une sorte de détachement intérieur. Vairagya est quant à elle une absence de sentiments, un moment de neutralité émotionnelle. En cultivant ces deux notions, le Viniyoga vous invite à vous détacher du besoin de contrôle et d’obtention de résultat. C’est en quelque sorte comme si l’on apprenait à votre esprit une nouvelle manière de penser.

Pourquoi pratiquer le Viniyoga ?

Les bienfaits pour le corps

Cette pratique personnalisée comporte un grand nombre de bienfaits. De plus, la séance étant adaptée au mieux à vos besoins et vos capacités, vous évoluerez encore plus vite. Parmi les bienfaits physiques les plus courants, on peut citer :

  • Un meilleur sommeil.
  • Un renforcement du système cardiaque.
  • Une meilleure respiration.
  • Une plus grande force physique.
  • Un meilleur équilibre.
  • Une mobilité et une souplesse du corps plus développées.
  • Un gain d’énergie et de vitalité.

Les bienfaits pour l’esprit

Bien évidemment, cette pratique comporte également une multitude de bénéfices pour l’esprit :

  • Une meilleure gestion de votre stress.
  • Une réduction de l’anxiété.
  • Un épanouissement personnel.
  • Une meilleure estime de soi.
  • Une meilleure concentration.

Voici une pratique en vidéo  :  

 

Nous espérons que cet article vous aura plu et que vous aurez appris de nouvelles choses concernant la pratique du Viniyoga.

Ne serait-elle pas une pratique idéale pour vous lancer dans des cours individuels de yoga ?

Namaste.

À LIRE AUSSI

Commenter