Le Rasa yoga, qu’est-ce que c’est ?

par Camille Carcenac

Vous cherchez à en savoir plus concernant la pratique du yoga Rasa ? Ce terme de yoga est en effet peu fréquent dans le monde occidental du yoga.

C’est pourquoi nous allons vous dévoiler les secrets de cette pratique sous toutes ses coutures. Bonne lecture !

En quoi consiste la pratique du Rasa yoga ?

Les origines du terme, entre Ayurvéda et philosophie indienne

Afin de comprendre au mieux ce qu’est le yoga Rasa, il convient tout d’abord d’expliquer plus précisément la signification de ce terme.

Rasa est le terme sanskrit pour “saveur”. On pense forcément aux saveurs gustatives procurées par nos papilles, mais le terme Rasa renvoie à un sens beaucoup plus général. Il sous-entend ici les différentes sensations (physiques et corporelles) et l’essence de chaque individu. Autrement dit, si nous comparions l’humain à un arbre, Rasa représenterait sa sève.

Selon la philosophie indienne, le terme Rasa possède différentes significations.
Tout d’abord, ce dernier peut représenter le fonctionnement de nos sens, sens qui nous permettent de profiter de manière optimale de chaque aspect de la vie. Rasa c’est aussi être en bonne santé, connecté avec soi et avec le reste du monde.

Rasa décrit également un état d’absorption complète. Il représente la source créative et la dimension artistique présente dans chaque être. Lorsqu’un artiste cultive son Rasa, ce dernier aura donc un esprit apaisé et ancré dans l’instant présent, le guidant ainsi vers le génie créatif.

D’autre part, selon l’Ayurvéda, ce terme est très souvent associé à l’alimentation. Comme nous l’avons évoqué précédemment, la traduction de Rasa est “saveur”. Et en Ayurveda, on caractérise les saveurs gustatives de Rasa. Ces dernières sont au nombre de 6 :

  • La saveur amère, ou Tikta.
  • La saveur piquante, ou Katu.
  • La saveur salée, ou Lavana.
  • La saveur douce, ou Madhura.
  • La saveur acide, ou Amla.
  • Et enfin l’astringent, ou Kashya.

En Ayurvéda, le corps est constitué de trois grandes sources d’énergie, appelées Doshas (VataKapha et Pitta). Ces derniers peuvent être influencés par la consommation de ces 6 Rasas. Or, le déséquilibre des Doshas entraîne la prolifération des maladies. Ainsi, la médecine ayurvédique apporte une grande importance à l’alimentation et au dosage de ces Rasas.

Cela peut paraître un peu flou, surtout pour ceux d’entre vous n’étant pas familiers avec l’Ayurvéda. Mais pour vous donner un exemple, si votre Dosha dominant est Vata, il sera alors recommandé de favoriser une certaine alimentation, avec un certain dosage au niveau des saveurs. Dans le cas de Vata, on favorise un régime à base de plat doux, acide et salé.

En d’autres termes, l’Ayurvéda vous aide à vous sentir mieux en vous basant notamment sur une alimentation adaptée à chaque profil. La gestion des Rasas vous aidera à retrouver un certain équilibre, à améliorer votre digestion, votre sommeil, à renforcer votre système immunitaire, mais aussi vos fonctions cérébrales.

Les origines du Rasa yoga

Maintenant que vous en savez plus à propos du terme Rasa, qu’en est-il de la pratique de yoga du même nom ? Cette dernière fut fondée par Sianna Sherman. Cette Californienne s’inspire grandement des postures du Vinyasa Yoga, Ashtanga yoga mais aussi du Hatha yoga. Le tout en y ajoutant des chants de mantras, des mudras, de longues méditations et certains rituels pour atteindre un état d’élévation spirituel, un peu comme le Kundalini yoga. De quoi satisfaire le yogi qui est en vous, n’est-ce-pas ?

Sianna Sherman est aujourd’hui une professeure de yoga connue sur la scène internationale. En plus du Rasa Yoga, elle fonda également la pratique appelée Mystic Yoga Flow, avec des programmes destinés aux femmes.

Ses enseignements, certifiés par la Yoga Alliance, sont variés et répandus à travers le monde entier depuis près de 30 ans.

Pour la fondatrice du Rasa yoga, ce dernier est une pratique axée plus particulièrement sur la compréhension profonde de son corps. Chaque posture, chaque mouvement est ressenti en pleine conscience.

Cette pratique mêle les différentes traditions du yoga, telles que le pranayama, la méditation ou encore les asanas, avec une part de tantra, et des rituels visant à développer ses sens. Le Rasa yoga porte ainsi une grande importance à l’éveil de votre créativité, de votre essence originelle, ainsi qu’à votre spiritualité. Un véritable voyage sensoriel, à la découverte de soi.

De nos jours, pour vos cours de yoga Rasa, il existe un lieu renommé concernant cette pratique. Ce dernier se nomme « Rasa yoga rive gauche », et se trouve sur Paris.

Yoga Rasa_1

Comment se déroule une séance de Rasa yoga ?

Comme il est de coutume, une séance de Rasa commence par une méditation assez courte, avec une intention de recentrage. Cette dernière est accompagnée d’un récit et de chant de mantras, afin de créer une communion avec les différents pratiquants et l’enseignant. La méditation est également pratiquée avec une mudra, symbole effectué avec les doigts.

Ensuite, les différents enchaînements de postures commencent, de manière dynamique, comme lors d’une séance de Vinyasa Yoga.

Enfin, pour clôturer la séance, les pratiquants reviennent en posture assise pour un nouveau chant de mantra. Enchaîné par un temps de relaxation profonde en Savasana.

La différence principale du Rasa yoga par rapport aux autres pratiques est qu’il est principalement tourné sur l’aspect spirituel de chaque individu. Au cours des séances, de nombreuses références aux légendes hindoues sont évoquées. De plus, le nom des postures est différent.

Voici une vidéo de pratique avec Sianna Sherman :

Pourquoi pratiquer le Rasa yoga ?

Les bienfaits pour le corps

La dimension très spirituelle du yoga Rasa ne l’empêche pas de posséder de nombreux bienfaits physiques, tels que :

  • Des fonctions cérébrales améliorées.
  • Une expression des gènes altérés.
  • Une nette amélioration de votre souplesse.
  • Une baisse de la tension artérielle.
  • Une meilleure capacité pulmonaire.

Les bienfaits pour l’esprit

Outre les bienfaits habituels anti-stressants et relaxants, proches des bienfaits du yoga nidra, la pratique spirituelle du yoga Rasa va beaucoup plus loin.

  • Elle favorise un esprit calme.
  • Elle cultive les sentiments de plénitude et de paix intérieure.
  • Elle développe votre patience.
  • Elle vous recentre sur les petits bonheurs du quotidien.
  • Elle développe votre prise de conscience des choses, et de votre corps.
  • Elle permet une meilleure gestion de vos Rasas émotionnels.

Les Rasas émotionnels

Concernant ce dernier bienfait, nous allons vous en dire un petit peu plus. Comme expliqué précédemment, l’Ayurvéda est composé de 6 rasas, symbolisant les différentes saveurs gustatives. Mais en philosophie indienne, on parle également de Rasa sous la forme d’émotions. On en compte 9 :

  • L’émotion de l’amour, ou Shringara.
  • L’émotion de la joie, ou Hasya.
  • L’émotion d’émerveillement, ou Adbhuta.
  • L’émotion du calme, ou Shanta.
  • L’émotion de la colère, ou Raudra.
  • L’émotion du courage, ou Virya.
  • L’émotion de la tristesse, ou Karuna.
  • L’émotion de la peur, ou Bhayanaka.
  • L’émotion du dégoût, ou Vibhatsa.

Chacun fait face à plusieurs de ces Rasas dans son quotidien. Le but de la pratique du Rasa yoga est d’équilibrer les émotions dominantes négatives avec des émotions plus positives.

La dimension spirituelle du Rasa yoga met également en lumière le fait que chaque émotion est passagère et qu’elle ne nous caractérise pas en tant qu’être. Ainsi, cette approche aide chacun à mieux gérer ses émotions, parfois “débordantes”.

Yoga Rasa_2

Vous voici à présent expert en ce qui concerne les fondements du Rasa Yoga. Cette pratique spirituelle avancée, combinée à une séance physique dynamique, n’est-elle pas une pratique idéale pour son développement personnel ?

Namaste.

À LIRE AUSSI

Commenter