Tout ce que vous devez savoir sur la pose du corbeau – Bakasana

par Camille Carcenac

La pratique du yoga vise une harmonisation du corps et de l’esprit. Pour ce faire, sa pratique comporte de nombreux enchaînements d’asanas (postures), synchronisés avec votre respiration. Bien que le yoga soit considéré comme une pratique douce, certaines asanas sont cependant très impressionnantes et requièrent de nombreuses qualités.

Vous avez peut-être déjà entendu parler de celle du corbeau ? Une posture d’équilibre nécessitant une grande force et une certaine concentration. Cet article est dédié à cette dernière. Nous allons vous expliquer tout ce que vous devez savoir sur cette pose, de ses origines à ses bienfaits, cette dernière n’aura plus aucun secret pour vous.

Bonne lecture à tous !

 pose du corbeau - Bakasana

L’origine de la posture Bakasana

Pourquoi l’appelle-t-on posture du corbeau ?

La posture du corbeau, Crow pose en anglais, ou Bakasana en sanskrit, est une position audacieuse au nom intriguant. Elle représente en effet l’apparence du corbeau. Attention, cette posture est souvent confondue avec Kakasana, la posture de la grue. Elles se ressemblent, cependant, pour Kakasana vous n’utilisez pas les genoux pour garder l’équilibre.

Dans cette posture, vos bras vont venir représenter les pattes de l’oiseau et vos jambes deviendront les ailes du corbeau. Cette posture symbolise l’oiseau sur le point de s’envoler. Elle permet au yogi qui la pratique de jouer avec la gravité et offre un sentiment de légèreté.

Cette asana est souvent pratiquée lors des séances de Vinyasa yoga. Vous pouvez facilement la pratiquer chez vous, elle ne nécessite même pas de tapis de yoga.

Comment entrer dans la pose ?

Avant de prendre votre envol en posture du corbeau, il existe différentes étapes à suivre. Prêts ?

  • Démarrez en position debout (Tadasana) et relâchez votre corps,
  • Puis, descendez vos bras au sol, en venant plier vos genoux (Uttanasana), afin de détendre la colonne vertébrale,
  • Équilibrez vos genoux sur l’arrière de vos bras, coudes pliés,
  • Pour un meilleur équilibre, gardez vos doigts bien espacés, ouverts à largeur des épaules,
  • Venez engager votre sangle abdominale et vos fessiers, puis portez votre regard droit devant,
  • Puis venez légèrement basculer en avant, en levant doucement les pieds du sol.
  • La force est principalement envoyée dans les triceps et les avant-bras. Le haut du dos se doit également d’être musclé pour soulager la pression sur les mains.

Pour les débutants, vous pouvez utiliser des blocs de yoga et un coussin. Placez-les sous vos pieds, afin de vous aider à ressentir la force que vous devez engager dans votre abdomen. Quant au coussin, placez-le à l’avant de votre corps, il vous sera bien utile pour vous réceptionner si vous basculez trop en avant.

Afin de renforcer votre ceinture abdominale et vos bras, la pratique de la posture de la planche peut s’avérer utile. En effet, cela va vous aider à tenir votre posture du corbeau plus sereinement et plus longtemps.

Voici un tutoriel vidéo pour vous aidez :

Les postures de yoga pour améliorer cette asana

Comme nous l’avons évoqué plus haut, la posture du corbeau nécessite de la force dans les bras, dans les triceps, dans la sangle abdominale, mais également dans le dos.

Pour vous aider à entreprendre Bakasana, il existe des postures idéales pour développer la force dont vous avez besoin :

  • La posture de la planche, pour renforcer les abdos et les bras.
  • Chaturanga, pour les triceps et les avants-bras.
  • La posture de la planche inversée, pour muscler les bras et le dos.
  • La posture du bateau, pour tonifier la sangle abdominale et renforcer le dos.
  • La posture du poirier (Sirsasana), pour la maîtrise de l’équilibre, la force des bras, du dos et des abdos.
Les bienfaits de Bakasana

Les bienfaits pour le corps

Cette posture va venir étirer le haut de votre dos, ainsi que l’aine, tout en renforçant vos bras, vos poignets, ainsi que votre ceinture abdominale. De plus, la pratiquer vient améliorer votre coordination, votre équilibre, sans oublier votre concentration.

En d’autres termes, pratiquez régulièrement, elle vous permet de développer un certain bien-être physique, mais pas seulement…

Les bienfaits pour l’esprit

La pratique de cette posture est aussi très bénéfique pour l’esprit. En effet, elle aide l’esprit à se concentrer sur l’instant présent et à développer une meilleure confiance en soi. L’enjeu ici est de rester équilibré, offrant ainsi une prise de conscience de son corps.

De plus, cette pose peut en freiner plus d’un. La raison est très simple, nous avons peur de tomber. Cependant, en surmontant cette peur, nous apprenons à croire en nous et en nos capacités. Si nous pouvons surmonter la peur de la chute, nous pouvons surmonter les différents obstacles de notre quotidien, souvent sources de stress.

Quelles sont les erreurs à éviter ?

Vouloir trop se précipiter

Respectez les limites de votre corps. Vous avez sûrement déjà entendu l’expression “doucement, mais sûrement » n’est-ce pas ? En yoga, cette expression prend tout son sens, notamment pour des postures comme celle du corbeau.

Allez-y étape par étape, en écoutant votre corps et ses capacités. Certes il est bien de surmonter ses appréhensions, mais ne venez pas trop forcer, au risque de vous blesser et de ne jamais vous recommencer.

Cette posture peut être longue à maîtriser, prenez donc votre temps. Personne n’a dit que vous deviez réussir en quelques minutes. Comme on le dit si souvent, ce qui compte n’est pas la destination, mais l’aventure que l’on doit vivre pour y arriver.

Contre-indications

Si vous souffrez de raideur ou de douleur aux poignets, ou dans les bras en général, il est préférable d’éviter cette posture.

Êtes-vous prêts à vous lancer dans la posture du corbeau après lecture de cet article ? Une fois, passé les appréhensions, et avec une pratique régulière, cette pose apporte un nombre insoupçonné de bienfaits, aussi bien physiques que psychiques. Nous espérons que cet article saura guider les plus hésitants d’entre vous.

Les bienfaits de concentration de cette posture sont tels, ne serait-elle pas une manière idéale de préparer son esprit avant une méditation ?

Sur ce, nous vous souhaitons une bonne pratique et espérons que nombreux d’entre vous viendront prendre leur envol après lecture de ce petit guide de présentation.

À LIRE AUSSI

Commenter