Quelles sont les meilleures alternatives au yoga ?

par Camille Carcenac

Cela ne fait aucun doute, la discipline du yoga a su conquérir des dizaines milliers de personnes à travers le monde depuis son apparition en Inde il y a 2 500 ans.

Pratique physique, mentale et spirituelle, elle est l’une des exportations culturelles de l’Inde la plus importante.

Ses bienfaits multiples ont su convaincre le monde occidental, en permettant notamment d’améliorer le style de vie, le bien-être mais aussi la santé. Ses pratiquants ne peuvent très vite ne plus s’en passer.

C’est plus particulièrement sa capacité à calmer l’esprit, tout en renforçant et assouplissant le corps qui plait autant. Une action deux en un, pour un esprit sain, dans un corps sain. Une combinaison plutôt séduisante n’est-ce-pas ?

De plus, cette pratique se décline en un grand nombre de styles, afin de convenir aux besoins, capacités et envies de chacun. Du côté doux du Hatha yoga, au stimulant Bikram yoga, il n’y a de quoi satisfaire tout le monde. Le yoga c’est apaisant, revigorant et stimulant. Bref, on en redemande !

Il est pourtant des cas où certains ne succombent pas autant à leurs charges. Après tout, nous sommes tous différents.

Certains peuvent trouver cette pratique trop douce, trop lente, ou encore trop spirituelle, malgré ces bienfaits incroyables.

C’est pourquoi nous allons vous présenter dans cet article, 10 pratiques qui peuvent être une alternative.

Pour les yogis qui cherchent un complément à leur pratique de yoga, ces 10 disciplines fonctionnent également à merveille. 

Bonne lecture à tous !

Les meilleures alternatives au yoga

Pilates

Lorsque l’on songe à une alternative au yoga, on peut facilement se pencher sur le Pilates. Créé dans les années 1920, par Joseph Pilates, cette pratique d’origine allemande est une forme douce d’exercice. Mouvements lents, gain de mobilités, étirements profonds… Le concept se rapproche du Hatha yoga sur le plan physique.

Cependant, le Pilates ne comprend aucune dimension spirituelle (à ne pas confondre avec une quelconque appartenance religieuse). Cette fitness douce renforce les muscles, tout en diminuant les différentes tensions et douleurs présentes dans le corps. 

C’est d’ailleurs pourquoi le Pilates, tout comme le yoga,  est particulièrement adapté aux personnes qui souhaitent récupérer d’une opération lourde ou d’un trauma physique. Cette discipline est également recommandée aux personnes peu sportives, qui voudraient se mettre au sport en douceur. Alors, qu’en pensez-vous ?

Attention, tout comme le yoga, le Pilates n’est pas la pratique la plus adaptée pour perdre du poids. Mais les instructeurs peuvent préparer des séances vous aidant à sculpter votre corps. 

Pietra Fitness

Cette discipline est probablement l’alternative favorite au yoga. Pratiquée par un très grand nombre, comme le Pilates, elle comporte des mouvements similaires à ceux pratiqués lors des pratiques de yoga dynamique, sans avoir le côté spirituel.  La valeur ajoutée ? À la place de la spiritualité enseignée lors d’un cours de yoga, on y trouve un moment de prière chrétienne. C’est pour cette raison qu’on surnomme souvent le Pietra Fitness de “Yoga Catholique”.

Concernant les bienfaits, ils sont similaires au niveau du renforcement musculaire, de la tonification des muscles, de la relaxation, de la réduction du stress et du renforcement de la confiance en soi. Autrement dit, c’est une manière idéale pour les croyants catholiques de combiner sa Foi et les bienfaits d’une pratique de yoga.

Danse contemporaine

Mélange entre le jazz, la danse classique et parfois même le style acrobatique du cirque, les techniques de danse contemporaine permettent à leurs danseurs de se déplacer avec souplesse et fluidité. La danse contemporaine, ou danse moderne, est une activité physique, où tout le corps travaille. Vous améliorez votre équilibre, la force générale du corps, la mobilité de vos membres… Autrement dit, les bienfaits de ceux des postures de yoga (asanas). 

Certains pourraient également penser à la pratique de la danse classique, ou au ballet comme alternative au yoga. Cependant, cette pratique étant très intense, elle peut mettre les muscles, les articulations et le corps en général à rude épreuve.

La rigueur stricte de cette discipline peut entraîner de la pression et des tensions musculaires. Voilà pourquoi, de notre point de vue, nous ne citerons pas la danse classique comme une alternative, si vous cherchez les mêmes bienfaits qu’en yoga, bien que cette discipline puisse avoir des bienfaits autres.

Tai-Chi

Pour ceux qui ne seraient pas réceptifs au yoga, mais qui sont quand même attirés par l’aspect spirituel de cette pratique, dans ce cas, le Tai-Chi est sûrement l’alternative idéale. Cette pratique est tout aussi ancienne que le yoga, mais est originaire de Chine et s’articule autour de la vision spirituelle des moines taoïstes.

Les principes sont les mêmes qu’en yoga. Le concept est d’apprendre à faire circuler notre énergie vitale, afin d’harmoniser corps et esprit. Nous parlons de Prana en yoga et de Chi en Tai-chi.

Ces deux pratiques cherchent à favoriser un équilibre entre le corps, l’esprit et la spiritualité. Les mouvements du Tai-Chi sont beaucoup plus lents et doux que ceux du yoga. Les postures s’enchaînent de manière lente, mais fluide, synchronisées au rythme du souffle.

C’est pourquoi cette pratique aura des bienfaits mentaux similaires à ceux du yoga, de la réduction du stress à l’amélioration de l’humeur. Le Tai-Chi pourrait être un bon complément, ou une alternative, au yoga Kundalini. 

Arts martiaux

Le terme “arts martiaux” regroupe de nombreuses pratiques. Ces dernières ont toutes leurs spécificités, mais se concentrent sur toutes sur l’enseignement de l’auto-défense, le développement du mental, physique et spirituel. La pratique des arts martiaux est profondément ancrée dans le patrimoine culturel des pays d’Asie orientale (Inde, Japon, Chine…)

Parmi ses pratiques, plusieurs peuvent remplacer ou compléter une pratique de yoga. Nous avons notamment l’Aïkido, le Karaté, ou encore la Capoeira. Concernant la Capoeira, cette dernière vient tout droit du Brésil et elle fut créée bien plus récemment. En effet, alors que certains arts martiaux sont ancestraux, la capoeira est née au 16ème siècle.

Ces différents arts martiaux combinent des mouvements de danse, d’acrobatie et des techniques de défense. Ainsi, ils favorisent le développement de la force musculaire, tonifient le corps, renforcent le système immunitaire et augmentent la confiance en soi. Ainsi, leurs bienfaits se rapprochent de ceux de la pratique du yoga. 

Qi-Gong

Tout comme le Tai-Chi, le Qi-Gong est très similaire au yoga. Cependant, il provient de la culture chinoise, tout comme le Tai-Chi. Le Qi-Gong n’est pas seulement considéré comme une forme d’exercice, mais aussi comme une technique de guérison.

Comme pour le yoga, cette pratique se base sur des techniques de respiration, de méditation, des postures et des étirements (moins poussés et profonds qu’en yoga). Ainsi, la pratique physique du Qi-Gong est plus douce que celle du yoga, mais plus dynamique que celle du Tai-Chi. Sans oublier qu’elle accorde beaucoup d’importance à la spiritualité.

Jiu-Jitsu brésilien

Le Jiu-Jitsu appartient à la famille des arts martiaux. Et pourtant, cette pratique est bien à part  puisqu’elle constitue un véritable sport à part entière, plutôt qu’un art à dimension spirituelle. En effet, Le Jiu-Jitsu, d’origine brésilienne, est une forme de combat. De ce fait, c’est une pratique très différente du yoga, ce qui peut convenir à certains.

Cependant, cette pratique est un excellent moyen de renforcer les muscles du corps, d’améliorer la forme physique et de permettre à l’esprit de décompresser. Autrement dit, pour ceux qui trouvent le yoga trop lent et trop léger, cette option est à tenter.

Parkour

Le parkour est une forme d’exercice très intéressante, mais surtout amusante. Cette pratique est également très impressionnante. En effet, ce sport implique de se déplacer rapidement à travers une zone urbaine, tout en effectuant une course d’obstacles, avec pour seul accessoire : votre corps.

En d’autres termes, vous devez courir, sauter et grimper pour arriver à destination. De ce fait, vous allez développer une grande force dans l’ensemble du corps, tout en réduisant votre stress et votre anxiété. De plus, ce sport améliore la concentration et développe la confiance en soi.

Prenez garde cependant, le parkour vous fait accumuler beaucoup « d’impacts » pour l’organisme, pouvant sensibiliser voire blesser certaines parties du corps, comme les genoux, les chevilles ou la colonne vertébrale. 

La natation

Certes, vous devez vous demander comment nous pouvons comparer le yoga avec la natation. Et pourtant, l’effort physique en natation est tout aussi bénéfique qu’en yoga. En effet, lorsque l’on nage, tout travaille. La natation muscle le corps, tout en favorisant la mobilité des membres. De plus, l’effort dans l’eau est bien moins violent qu’un sport pratique sur le sol.

Sur le plan mental, la natation renforce la concentration et la résistance mentale. Mais elle est aussi un exercice méditatif. En effet, en plus d’améliorer la condition physique générale, la natation est une occasion de s’évader et de lâcher-prise.

La natation peut ainsi être une parfaite alternative au yoga Iyengar, par son côté non-violent et thérapeutique. 

L’escalade

Enfin, pour terminer en beauté cette liste, laissez nous vous parler de l’escalade. Une fois encore, contrairement aux apparences, ces deux activités se ressemblent. Elles nécessitent toutes les deux une respiration contrôlée.

De plus, l’escalade se concentre également sur le développement de la pleine conscience, tout en améliorant la flexibilité du corps et sa force générale. C’est d’ailleurs pourquoi de nombreux grimpeurs combinent l’escalade à des pratiques de yoga fréquentes.

Voilà, cet article est à présent terminé. Nous espérons qu’il aura pu aider les personnes  à trouver une alternative au yoga, ou bien ceux cherchant à varier leurs activités, ou encore d’autres qui veulent un complément à leurs pratiques de yoga.

Attention cependant, contrairement au yoga, ces pratiques ne sont pas adaptées pour tous. Les femmes enceintes, ou encore les personnes ayant subi des traumas, des accidents ou souffrant de maladies, devront s’orienter vers une pratique de yoga adaptée, avec l’accord d’un professionel de santé. 

Nous espérons que la liste d’alternatives ci-dessus pourra satisfaire vos envies et vos besoins. Sachez qu’il n’y a pas d’activité “meilleure” qu’une autre, c’est un choix totalement personnel. De plus, faire le choix entre ces activités, c’est bien plus que de faire un choix entre deux sports. Après tout, optez pour le yoga ou une de ses alternatives, c’est choisir son mode de vie ?

Namaste.

À LIRE AUSSI

Commenter