Devez-vous mettre de la musique pendant vos cours de yoga ?

par Camille Carcenac

Utilisez de la musique au sein de votre studio de yoga, pilates ou fitness créé une division entre les instructeurs. Là où certains voient les sons comme une aide précieuse pour créer une ambiance relaxante, d’autres membres de la communauté du yoga ne sont pas encore convaincus par son utilité et considèrent la musique comme une entrave à la spiritualité.

En tant qu’enseignante, je prends plutôt le parti en faveur de la musique. Cependant, il y a des « règles » à respecter pour favoriser l’atmosphère calmante et méditative recherchée lors de votre pratique du yoga. Vous voulez choisir une musique qui pourra éveiller les sens de vos élèves, afin de les entraîner dans la dynamique de vos cours.

Dans cet article, je vous parle des bienfaits de la musique pour vos cours, mais aussi des choses à favoriser ou à éviter afin d’offrir un moment de détente à vos élèves.

Bonne lecture à vous !

Musique + Yoga

1 – Les bienfaits de la musique pour vos séances de yoga

Établissement d’une connexion entre un professeur de yoga et ses élèves

La musique, que cela soit pendant des cours de yoga ou non, possède un côté magique, puisqu’elle connecte les gens entre eux. Peu importe l’âge, le sexe,  l’origine, ou encore la condition physique, la musique rassemble. Chaque être humain réagit positivement aux sons en se laissant entraîner par la mélodie.

Ce n’est pas pour rien que des millions de personnes à travers le monde se regroupent pour assister à des concerts ou à des festivals de musique.

De ce fait, jouer de la musique pendant vos cours vient créer un lien, une connexion entre vous et vos élèves, mais aussi entre vos élèves.

Tous vos étudiants viennent avec des objectifs et besoins différents, mais grâce à la musique, vous les entraînez dans un espace de détente commun.

Création d’un flow entraînant

La musique est un outil incroyable pour vous plonger dans un tout autre monde, en vous aidant à vous déconnecter de votre environnement. Vous embrassez votre pratique et les postures de yoga.

La musique stimule vos sens et vous plonge dans l’instant présent. Elle vous incite à profiter de vos ressentis, ici et maintenant.

Amélioration de l’humeur lors des cours de groupe

Un autre grand atout de la musique, est qu’elle peut améliorer l’humeur d’un groupe en un clin d’œil. Non seulement elle améliore celle de vos étudiants, mais aussi la vôtre en tant qu’instructeur.

La musique apaise, la musique inspire, la musique rend heureux. Rien de tel qu’un stimuli musical pour offrir une toute nouvelle énergie à votre salle de pratique.

De plus, la musique nous entraîne avec son rythme à travers les différents enchaînements. Votre esprit vient libérer des endorphines (hormones du bonheur), et se laisse bercer par les sons.

Renforcement du système immunitaire

Ce bienfait est encore méconnu, mais la musique stimule le système immunitaire. En effet, elle favorise la production d’immunoglobulines, jouant un rôle direct sur la santé physique et mentale de vos élèves.

En d’autres termes, vous prenez soin de vos élèves rien qu’en jouant de la musique au sein de votre studio.

Bien-être garanti

La mélodie aide à calmer l’esprit, ce qui entraîne une relaxation du corps. Avec la musique, on se laisse envelopper par une sensation d’apaisement et de calme.

D’un point de vue physiologique, une musique douce calme le système nerveux et ralentit le rythme cardiaque, jouant ainsi un rôle direct dans la réduction du stress, de l’anxiété et de la dépression.

En effet, la musique permet de réduire, voire d’arrêter, la production de cortisol. Or, le cortisol est un agent chimique développé lors des périodes de stress. En réduisant sa production, le cerveau se sent plus “en sécurité” et paisible.

Cela permettra également à vos élèves de calmer leur respiration (idéal pour la pratique de pranayama), ainsi que leur pression artérielle. Que de bienfaits ! Surtout que des élèves détendus, sont des élèves plus attentifs et réceptifs à votre apprentissage.

Musique + Yoga

2 – Les choses à faire quand on joue de la musique

Si nos bienfaits concernant la musique vous ont convaincus, il convient à présent de vous donner quelques conseils avant de vous lancer.

Obtenez les licences musicales appropriées

Nous n’y pensons pas tout le temps, mais en utilisant la musique à des fins commerciales, il est important d’avoir une licence, fournie par l’organisation des droits d’exécutions. La législation dépend d’un pays à un autre, n’hésitez donc pas à vous renseignez, en cas d’inspection surprise.

Favorisez la musique instrumentale

Lors de vos cours de yoga, optez pour de la musique 100% instrumentale, c’est-à-dire sans paroles. Si c’est le cas, votre séance peut vite se transformer en cacophonie. Vous risquez de perdre le fil de votre enseignement (de part la présence de mots dans les chansons), mais aussi de distraire vos étudiants.

Cependant, pendant les parties silencieuses du cours, comme en Savasana, ou dans certaines méditations, vous pouvez incorporer des chants de mantras.

Ajustez la musique en fonction des types de yoga pratiqués

Séance dynamique de Vinyasa, étirements profonds de Yin, ou pratique douce de Hatha yoga… Votre musique dépendra de votre activité physique.

En effet, la musique affecte l’humeur, mais aussi les performances de vos étudiants. En choisissant le bon style de musique, vous pouvez porter vers le haut vos élèves et les inviter à se dépasser.

De manière générale, plus le yoga sera doux, plus la musique devra l’être. Pour une pratique dynamique, vous pouvez opter pour des mélodies plus rythmées, sans pour autant être trop rapides, avec des éléments bruyants et stridents.

Préparez en avance vos playlists

Il est aujourd’hui possible de préparer vos playlists en avance, déjà toutes faites, ou créées sur mesure par vos soins. De nombreuses plateformes peuvent vous servir de support : YouTube, Deezer, Spotify, Apple Music…

Il faut préparer cette dernière à l’avance, afin de ne pas perturber la concentration de vos élèves en marquant des temps de silence pendant que vous cherchez la musique suivante.

Lorsque l’on débute, les playlists déjà préparées par les plateformes peuvent être une bonne solution. Attention cependant, prenez le temps de l’écouter au préalable, pour vous assurer qu’elle est adaptée à ce que vous recherchez.

Créez une expérience unique pour vos étudiants

Quel que soit le style de yoga, l’ajout d’une musique adaptée et entraînante amène votre cours à un niveau supérieur. Vous pimentez vos classes, en y apportant un petit quelque chose différent, une valeur ajoutée.  Attention néanmoins à ne pas en faire de trop.

Autre point important est de ne pas mettre le même son en répétition, au risque d’ennuyer vos élèves.

Enfin, il est important de changer régulièrement vos playlist, comme vous changez vos pratiques, surtout pour les élèves réguliers. Ainsi, vous apportez quelque chose de différent à chaque séance. Rien de mieux pour maintenir l’intérêt et l’enthousiasme de vos élèves.

Gardez des moments de silence

Chaque professeur de yoga jouant de la musique pendant ses cours ne doit pas oublier de laisser également des moments de silence.

Même si la musique possède des bienfaits incroyables, il est important de laisser ces instants de silence complet à vos élèves, pour une meilleure introspection et un meilleur éveil spirituel. En effet, vous pouvez inviter vos élèves à se concentrer sur leurs propres sons naturels, comme leurs respirations.

Votre enseignement reste la pièce maîtresse du corps, ne la manquez pas avec la présence continue de musique. Car oui, la musique peut rendre certains enseignants paresseux. Pourquoi parler pendant la méditation quand on peut laisser la musique faire le travail à notre place ? Il ne faut pas oublier sa responsabilité en tant qu’enseignant. Vous êtes la personne chargée de transmettre de bonnes énergies à vos élèves, et non la musique.

Certes elle peut aider à faire passer le message, mais elle ne doit pas devenir l’acteur principal.

Il est donc important de trouver cet équilibre entre musique et silence.

Vérifiez la qualité du son avant de commencer

Que cela soit votre première fois ou non, n’hésitez pas à faire un petit check de votre système sonore. Faîtes tous les réglages nécessaires, afin d’être prêts le moment venu. Même si les petits dérapages techniques arrivent à tout le monde, le plus on les évite, le mieux on se sent.

En effet, un petit bug au début de la séance peut créer du stress pour l’enseignant et le perturber pour l’intégralité de la classe. Comme dirait le dicton : “mieux vaut prévenir que guérir”.

Musique + Yoga

3 – Les choses à éviter quand on joue de la musique

Pour terminer cet article, voici une petite liste des choses à absolument éviter si vous jouez de la musique lors de vos cours de yoga.

Oubliez la musique pop

Qui dit yoga, dit musique douce. Que le cours soit en présentiel ou en ligne, le maître mot est : calme. Vous devez les amener dans un nouveau monde, un lieu paisible, heureux et yogique.

De plus, la musique pop est déjà présente dans de nombreux environnements, les magasins, certains lieux de travail, à la radio dans votre voiture… De ce fait, quand vos étudiants entrent dans un studio de yoga, ils ne veulent pas entendre le même type de musique qu’ils ont entendu toute la journée.

Favorisez des musiques instrumentales, avec des notes de piano, de flûtes ou encore des sons de la nature. L’effet détente sera garanti !

Créez trop de stimulation

À tout moment de la séance, observez la réaction de vos élèves face à la musique. Soyez préparé à ajuster le volume, afin de ne pas trop stimuler vos élèves. Certes la stimulation est une bonne chose, mais elle doit rester légère et inviter au calme, et non à l’excitation.

La vie quotidienne est déjà remplie de stimulations, et le yoga est une occasion rare de venir s’en détacher.

Être en constante quête de perfection

Comme pour vos étudiants, pratiquez le lâcher prise. Rappelez vous qu’il n’y a pas de chanson parfaite. Choisissez ce qui vous correspond, la musique qui transmet les émotions et sensations que vous voulez créer chez vos élèves.

Tout le monde réagit différemment à la musique, mais avec le temps vous serez en mesure d’adapter au mieux les musiques qui vous correspondront à vous, ainsi qu’à vos élèves.

Certes, il est important de se préparer à une séance, mais ne perdez pas trop de votre temps à la recherche de la perfection. Votre temps est tout aussi précieux que celui de vos élèves.

Réduire les distractions

Les musiques ne doivent pas être une source de distraction. C’est pourquoi les musiques avec des paroles doivent être évitées, mais également celles avec des sons très aiguës, ou avec des pics d’intensité. Même pour votre pratique dynamique il faut garder des sons doux et harmonieux.

Si votre élève est perturbé par le rythme, ou les changements de la musique, cela sera difficile pour lui de rester concentrer, ainsi que de profiter des bienfaits de sa séance.

Musique + Yoga

Alors chers yogis, convaincus ? Êtes-vous prêts à dérouler vos tapis de yoga et jouer de la musique pour vos cours ? Comme bien des choses, le choix d’incorporer de la musique au sein de sa pratique est très personnelle.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de vos élèves également. Questionnez-les sur leurs ressentis concernant la présence de musique ou non. L’objectif est que tout le monde passe un bon moment.

 

Namaste.

À LIRE AUSSI

Commenter