Comment devenir prof de yoga vinyasa?

par Camille Carcenac

Si vous êtes ici, c’est que vous souhaitez devenir professeur de Yoga Vinyasa. Que vous soyez au Québec ou en France, il existe un certain nombre de conditions à remplir pour devenir formateur ou formatrice. Outre la formation professorale qu’il faut suivre, vous devez aussi avoir la passion et comprendre la philosophie du yoga. Je vous invite donc à vous installer confortablement et à vous détendre : voici un guide pour vous aider à lancer votre carrière de professeur de Yoga.

Yoga Vinyasa : qu’est-ce que c’est ?

Il convient, tout d’abord, de revenir sur le concept du Yoga Vinyasa. En fait, il s’agit d’un terme Sankrit. Concrètement, il renvoie vers la synchronisation des mouvements du corps avec la respiration.

Un yoga dynamique

Deux racines composent le terme. Il y a, tout d’abord, « nyasa ». Celui-ci veut dire « placer ». Le « vi », pour sa part », signifie « d’une façon spécifique ». De ce fait, le Yoga Vinyasa peut se définir par un enchaînement de mouvements dynamiques. Ce même enchaînement est harmonisé avec la façon de respirer.

Ce type de yoga est donc rythmé. Il donne la possibilité de se dépenser tout en travaillant au niveau de l’alignement du corps. Il s’agit également d’une pratique destinée aux personnes qui cherchent un entraînement dynamique et complet qui sort de la « monotonie » habituelle du yoga Ashtanga.

Les bienfaits du Yoga Vinyasa sur le corps

En tant que pratique de yoga (comme la méthode pilates, le yin yoga, l’ayurveda, ou encore le hatha yoga), le Yoga Vinyasa présente de nombreux bienfaits pour le corps et pour l’esprit.

Sur le plan physique, il améliore l’équilibre, la souplesse, la force et l’endurance. Il contribue également au renforcement musculaire. D’un point de vue spirituel, il aide à mieux gérer le stress, à apaiser l’état émotionnel et à perfectionner la concentration.

Devenir prof de yoga Vinyasa au Québec : comment ça marche ?

Désormais, il est temps d’entrer dans le vif du sujet : devenir professeur. Pour commencer, il faut vous informer sur l’enseignement du yoga. Au Québec, il existe des écoles de yoga qui livrent des formations certifiées.

Il convient, néanmoins, d’en choisir la meilleure en optant pour la bonne école. En effet, dans certains établissements, la philosophie du yoga n’est pas totalement respectée. Souvent, la discipline est enseignée en tant que méthode de fitness, alors que c’est loin d’être le cas ! Elle comprend, notamment, les enseignements de Patanjali, ou encore les techniques de respiration.

Si la formation en question ne fait pas référence à l’essence de la pratique du yoga (Sutras, Yamas, Pranayama, Mudras, Mantras, Asanas…), dites-vous alors qu’elle n’a sûrement rien à avoir avec l’esprit authentique de la discipline qui a vu le jour, rappelons-le, en Inde.

De ce fait, je vous conseille de vous accorder suffisamment de temps pour mener vos recherches sur les formations certifiées. Dans ce même contexte, je vous recommande de solliciter certaines de vos connaissances. Par exemple, si vous suivez déjà un cours de Yoga, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre professeur.

Quelle formation choisir ?

Une fois votre centre de Yoga identifié, vous allez désormais passer aux choses sérieuses. Vous avez la possibilité de suivre plusieurs parcours. Vous avez, tout d’abord, des formations avancées. Il s’agit d’un enseignement théorique de 500 heures. L’objectif de cette formation de professeur de yoga est de vous permettre d’assimiler les bases de la discipline, tout en approfondissant certains aspects spécifiques.

Ensuite, vous avez la formation continue. À travers celle-ci, vous allez renforcer, continuellement, vos méthodes et vos connaissances sur le domaine. Vous pouvez y ajouter des formations complémentaires de 30 à 100 heures. Bien entendu, elles restent facultatives, mais c’est un excellent moyen d’améliorer davantage votre niveau et de vous spécialiser.

Certifications, durée, tarifs : ce qu’il faut savoir sur les formations

Comme je l’ai mentionné plus haut, il est vital de trouver des formations certifiées. Peu importe le nombre d’heures de formation : si l’enseignement suivi n’est pas reconnu par l’État canadien, il ne vous sera d’aucune utilité !

Ainsi, le parcours que vous allez suivre doit être reconnu par la Fédération Francophone de Yoga, ou encore par la Canadian Yoga Alliance.

Concernant la durée de la formation, elle va dépendre des options pour lesquelles vous allez opter. Par exemple, si vous choisissez un parcours de 200 heures, il vous faudra environ un mois pour tout boucler. Bien entendu, vous aurez la possibilité d’aménager votre emploi du temps en fonction de vos besoins.

Les tarifs, pour leur part, demeurent une donnée variable. Ils vont dépendre de la formule que vous allez choisir. Je vous rappelle qu’une formation de 200 heures coûte, en moyenne, entre 1000 et 2500 dollars canadiens.

D’autre part, il existe des formations en ligne. Elles ont l’avantage d’être plus souples que celles qui sont proposées en présentiel. D’ailleurs, confinement oblige, elles ont connu un certain boom pendant la crise sanitaire. De plus, elles sont moins chères que les méthodes d’enseignement classiques. En effet, une formation de base vous coûterait, en moyenne, entre 287 et 720 dollars canadiens.

C’est donc une perspective très intéressante. Toutefois, avant de vous y lancer, je vous recommande vivement d’apprendre les bases et les différents styles de yoga. En effet, pendant un cours présentiel, un professeur pourra corriger vos postures, ce qui va vous permettre de partir sur des bases solides en vue de votre formation en ligne.

Devenir prof de yoga Vinyasa en France : tout ce qu’il faut savoir

Après avoir exploré les différentes pistes pour devenir un enseignant de yoga au Québec, je vous invite, à présent, à vous rendre sur l’autre rive de l’Atlantique. Mon objectif, ici, est de vous expliquer l’essentiel à retenir avant de vous lancer dans une carrière de professeur de yoga Vinyasa en France.

Tout comme au Canada, la profession n’y est pas réglementée. Ainsi, pour pouvoir démarrer une carrière, vous pouvez suivre la formation indépendante qui vous convient. Néanmoins, vous devez justifier des compétences requises pour pratiquer une telle profession. Cette maîtrise doit non seulement porter sur les techniques et les mouvements, mais aussi sur la philosophie et sur les concepts clés dont je vous ai parlé plus haut.

Il convient également de connaître, à la perfection, la physiologie et l’anatomie du corps humain. Autre élément essentiel : l’offre de formations est variée, vous devez donc soigneusement choisir le cursus que vous allez suivre afin d’acquérir les compétences requises.

Quels critères à respecter pour le choix d’une formation ?

En l’absence d’un diplôme reconnu par l’État, vous devez veiller à ce que la formation en question soit reconnue par des organismes officiels. Dans cette optique, optez pour les enseignements labellisés Yoga Alliance. Il existe aussi des parcours reconnus par l’UPY (Union des Professionnels de Yoga). C’est un organisme mis en place en 2021 par le collectif #SaveMyYoga.

En tout état de cause, Yoga Alliance demeure la référence en la matière. Pour rappel, l’organisme, qui est d’envergure mondiale, a vu le jour aux États-Unis. C’est la plus ancienne et la plus célèbre association internationale consacrée au yoga. Au total, en 2020, elle a regroupé plus de 7000 écoles et plus de 100 000 enseignants agréés.

Pour mieux vous orienter dans le choix du centre de formation, je vous propose de consulter le guide des écoles françaises de yoga labellisées Yoga Alliance.

Le coût d’une formation de yoga en France

Dans l’Hexagone, les tarifs des formations de yoga sont considérés comme élevés, ce qui peut constituer un obstacle pour les passionnés au petit budget. De fait, ils varient entre 1500 et 3000 euros rien que pour la formation de base. Cette valeur dépend également de la réputation de l’école en question et de sa localisation.

Plus encore : il faudra ajouter les frais de logement et de déplacement. Si vous comptez devenir enseignant de yoga, vous allez devoir ajouter les achats de livres, les coûts de vos repas… Pour résumer, vous risquez de vous retrouver avec une facture plutôt salée qui peut atteindre les 4500 euros. De ce fait, avant de vous lancer dans l’aventure, vous devez bien faire vos calculs. Toutefois, n’ayez crainte : il existe des solutions qui vous aideront à alléger cette facture.

Les possibilités de financement

Il est clair, comme je l’ai mentionné, que suivre une formation est très coûteux en France. Néanmoins, il existe des organismes qui proposent de prendre en charge une partie des frais. Pour votre part, vous devez, bien entendu, remplir certaines conditions.

Pôle Emploi, à titre d’exemple, propose de prendre en charge une partie des dépenses liées à votre cursus d’apprentissage. Pour bénéficier de cet avantage, vous devez être un chômeur à la recherche active d’un emploi. D’un autre côté, le centre de formation que vous allez choisir doit être éligible aux conditions exigées par Pôle Emploi. Pour plus de précisions sur ce point, je vous recommande de vous renseigner auprès d’un conseiller Pôle Emploi.

Vous pouvez également profiter d’un allègement des frais si vous êtes entrepreneur ou salarié dans le secteur privé ou public. Dans cette optique, si vous disposez du statut d’auto-entrepreneur, vous avez la possibilité de profiter d’une prise en charge partielle des coûts de votre formation par l’AGEFICE (Association de Gestion de Financement de la Formation des Chefs d’Entreprise).

Que contient la formation de yoga ?

En tant que formation qui se respecte, celle du yoga comprend plusieurs parties. Chacune répond à un objectif précis en vue de vous apporter des bases solides et un enseignement complet.

Il s’agit, entre-autres, de vous initier à l’esprit du yoga, à sa philosophie, à l’anatomie humaine et aux autres concepts de la discipline. Comme je vous l’ai mentionné dans la partie canadienne du guide, veillez à ce que l’école choisie ne considère pas le yoga comme un ensemble d’exercices de fitness, mais comme un véritable mode de vie et une philosophie entière. Je vous conseille, dans cette optique, de vous renseigner sur le contenu du cursus d’enseignement. Celui-ci doit être complet et il doit comprendre quatre parties.

Il y a, tout d’abord, la partie scientifique. Vous y trouverez des cours d’anatomie et de physiologie. Ils vous permettront d’assimiler le fonctionnement de l’organisme humain. Arrive, ensuite, la partie pratique. À travers celle-ci, vous apprendrez les différentes postures de yoga – les asanas -, ainsi que les techniques de respiration. Il s’agit, en fait, de la base de la discipline.

La partie pédagogique, pour sa part, vous permettra d’acquérir les compétences pédagogiques nécessaires. Vous serez ainsi capable d’élaborer des cours et d’assurer des formations de yoga. Arrive, enfin, la partie théorique. Elle vous permettra de découvrir les différentes facettes du concept à travers l’histoire et sa philosophie. En tout, ce parcours s’étend sur 200 heures en moyenne.

D’autre part, j’attire votre attention sur un point spécifique relatif à la partie pratique. Son déroulement dépend de l’établissement en question. Elle peut être assurée dans le cadre de cours tout publics. Pour pouvoir y participer, il faut justifier d’au moins 50 heures de cours avec un formateur ou dans un studio de yoga.

Toujours au sujet de la partie pratique, les apprenants peuvent être amenés à accomplir, quotidiennement, les mêmes exercices. L’objectif est de leur permettre de les assimiler à la perfection, ce qui leur donnera la possibilité de mieux les enseigner une fois devenus des enseignants.

Formation intensive ou étalée ?

Si vous voulez atteindre rapidement vos objectifs, je vous recommande, dans ce cas, d’opter pour les formations accélérées. Elles sont très condensées. De ce fait, assurez-vous que vous disposez de suffisamment de temps libre pour les suivre. Généralement, ce cursus dure 30 jours. Certains professeurs le suivent à l’étranger, notamment en Inde, au Mexique ou encore à Bali. C’est une formation très exigeante aussi bien sur le plan mental que spirituel. Avant de prendre votre décision, vous devez y réfléchir mûrement. De plus, elle requiert une disponibilité totale et elle est plutôt onéreuse. C’est une façon de vous concentrer totalement sur le yoga.

En revanche, si vous êtes plutôt occupé et que vous souhaitez apprendre à votre rythme, je vous conseille les formations étalées. D’une manière générale, elles se déroulent les week-ends. Certaines durent une semaine. Elles vous conviendront donc parfaitement si vous avez d’autres activités inscrites dans votre emploi du temps.

Il existe un dernier point essentiel que je dois vous rappeler. Quelle que soit la formation que vous allez choisir, vous devez avoir pratiqué le yoga pendant, au moins, 2 à 3 ans pour être accepté. La pratique doit être régulière. Vous devez également disposer d’une attestation de votre enseignant.

Lancez-vous !

Avez-vous tout noté ? Êtes-vous prêt à vous lancer dans l’aventure ? Avant de commencer, rappelez-vous qu’un professeur de yoga doit avoir certaines qualités essentielles :

  • Aimer le contact avec les élèves
  • Être pédagogue
  • Aimer apprendre
  • Être un expert dans la méditation
  • Être à l’écoute, bienveillant et empathique
  • Prendre en considération les capacités mentales et physiques de chaque personne
  • Avoir une bonne communication.

Si vous avez ces qualités, lancez-vous !

À LIRE AUSSI

Commenter