Comment devenir prof de yoga ashtanga?

par Camille Carcenac

L’univers et la philosophie du yoga vous passionnent ? Vous rêvez de devenir un professeur de yoga Ashtanga ? Puisque vous savez ce que vous voulez, il est temps de passer à l’acte ! Mais avant de vous lancer et comme vous le savez, il est essentiel que vous suiviez des formations de professeur de yoga. Que vous soyez au Québec ou en France, optez toujours pour des écoles de yoga proposant des cursus certifiés par des organismes reconnus.

Pour l’Ashtanga yoga, ces conseils doivent aussi être appliqués. Dans cet article, je vais justement vous fournir des pistes pour que vous puissiez réaliser votre rêve et devenir prof de yoga que ce soit au Québec ou en France. Mais avant cela, nous allons plonger, vous et moi, dans le vaste univers du yoga Ashtanga pour le découvrir.

Ashtanga yoga : quelle est son histoire ? Qu’est-ce que c’est ?

Le yoga est un véritable mode de vie, une science même. L’Ashtanga yoga est l’une de ses nombreuses variantes, à l’instar du Vinyasa yoga.

L’histoire de l’Ashtanga

Il s’agit d’une variante dynamique et très orientée vers la philosophie. Le concept a vu le jour vers 1916 dans l’Himalaya. On le doit au très sage Krishnamacharya. Celui-ci a été le disciple de Maître Sri Ramamohan Brahmachari. C’est ce dernier qui lui a enseigné le type de yoga dont je parle, ses secrets et sa philosophie.

À partir des années 1930, Krishnamacharya a lui-même commencé à transmettre les connaissances qu’il a acquises à des étudiants venant d’Inde et, aussi, de l’Occident. Néanmoins, il a fallu attendre 30 ans plus tard pour que l’Ashtanga yoga soit enfin démocratisé en Occident.

Que signifie l’Ashtanga yoga ?

Ashtanga yoga se compose de « astau » et d’anga ». Le premier terme signifie 8. Le second, pour sa part, veut dire « membres ». Autrement dit, étymologiquement, il s’agit du yoga des 8 membres.

Les 8 références de l’Ashtanga

Ces dernières font référence à une pratique du yoga spécifique, qui comprend 8 compétences d’un pratiquant yogique :

  • L’auto-discipline
  • Les règles de comportements
  • Les postures de yoga
  • Les techniques de respiration – un véritable art dans l’Ashtanga –
  • La maîtrise des sens
  • La méditation
  • La concentration
  • L’illumination.

Il faut savoir, aussi, que l’Ashtanga yoga est une sorte de Hatha yoga. Dans cette optique, les pratiquants accompagnent les différentes postures par des étirements, ce qui leur permet de fournir au corps de la force et de l’énergie.

Des contractions bien étudiées sont aussi exécutées. Elles sont appelées Bandas dans le jargon yogique. Ces postures de yoga permettent d’accumuler le Prana – ou souffle vital – dans les profondeurs des tissus du corps. Cela se passe par le biais d’une synchronisation entre les mouvements et la respiration – appelée Vinyasa -.

Yoga Ashtanga : les 8 principes de base

Comme je l’ai mentionné un peu plus haut, la pratique du yoga Ashtanga repose sur 8 références.

Le Niyamas, ou l’auto-discipline

Appelée Niyamas dans le vocabulaire yogique, l’auto-discipline renvoie à la propreté intérieure et extérieure, la connaissance des textes sacrés, l’abandon à Dieu, la bienveillance, la félicité, la compassion et le contentement.

Les Yamas, ou les règles du comportement

Les règles du comportement, que l’on appelle aussi Yamas, renvoient à vos relations avec autrui et les choses qui existent autour de vous. Au total, le yoga Ashtanga compte 5 yamas qu’il faut respecter : l’honnêteté, ne pas faire le mal, rester fidèle ou l’abstinence (Brahmacharya), ne pas voler et éviter l’avidité. Dans cette même optique, le pratiquant de ce type de yoga doit devenir végétarien, végan ou végétalien.

Les Asanas, ou les postures de yoga

À travers les postures de yoga (Asanas), l’objectif est de dynamiser le corps, afin de le rendre plus souple. Il s’agit, aussi, de renforcer la confiance en soi. Vous parviendrez ainsi à nourrir votre corps du souffle vital (Prana).

Le Pranayama, ou les techniques de respiration

Les techniques de respiration (Pranayama) sont au cœur de l’Ashtanga yoga. L’objectif est de parvenir à inspirer le souffle vital de l’Univers pour nourrir le corps. Cela va aider à purifier les canaux essentiels à la vie, à évacuer le stress et les toxines mentales et physiques.

Le Pratyahara, ou la maîtrise des sens

Ici, vous allez apprendre à maîtriser vos sens afin de stabiliser votre for intérieur. Cela passe par une concentration sur le rythme de respiration. Vous parviendrez, ainsi, à apaiser votre esprit et votre corps. Vous ne ferez qu’un avec l’Univers. Une telle concentration vous permettra de bloquer vos sens. Vous allez, ensuite, pouvoir les réorienter vers vous-mêmes, à la découverte des secrets de votre âme et de votre esprit.

La Dhyana, ou la méditation

À travers la Dhyana, vous allez pouvoir maîtriser la méditation en travaillant, notamment, sur la concentration. Dans cette optique, vous allez arrêter toutes vos activités mentales et faire disparaître toutes vos pensées.

Le Dharana, ou la concentration

Arrive, à présent, l’étape du Dharana. Votre attention doit être focalisée sur un objet extérieur. Vous partirez, aussi, à la recherche des vibrations intérieures.

Le Samadhi, ou l’illumination

Voici le dernier membre de l’Ashtanga yoga : le Samadhi. C’est la dernière étape du processus de la maîtrise de soi et de la connexion avec l’Univers. Par l’illumination, vous allez pouvoir lier votre être au Brahman – ou le Nirvana selon la philosophie Bouddhiste -.

L’Ashtanga est donc un type de yoga très intéressant et passionnant. Il est temps, à présent, d’entrer dans le vif du sujet : ce qu’il faut savoir pour devenir enseignant de yoga. Que vous viviez au Québec ou en France, des cours de yoga et des formations sont requises. Encore faut-il qu’elles soient certifiées !

Devenir prof de yoga Ashtanga au Québec : tout ce que vous devez savoir

Il existe une infinité de formations de yoga Ashtanga au Québec, mais toutes ne se valent pas. De plus, certaines n’ont rien à voir avec la philosophie du yoga et les principes fondamentaux de la discipline.

Choisir la bonne formation de yoga

Dans plusieurs écoles de yoga – même si elles n’ont rien à voir avec la discipline ! -, le concept est assimilé à un ensemble d’exercices physiques et mentaux. On est loin, très loin de l’essence du yoga et de sa philosophie.

De ce fait, je vous conseille vivement de faire le tri entre les centres de formation. Pour ce faire, vous devez examiner les cours de yoga proposés. Si, dans leur intitulé, aucune mention n’est faite au sujet des principes fondamentaux et au jargon de la discipline (mantras, bien-être, mudras, yin yoga, yoga nidra, goa, jois, karma yoga, sutras, patanjali, bandha…), évitez-les !

Les formations certifiées

Prenez tout votre temps pour faire vos recherches. Je vous conseille, dans ce même contexte, de choisir des cours de yoga certifiés par les organismes officiels. Au Québec, il en existe deux : la Fédération Francophone de Yoga et le Canadian Yoga Alliance. Ce dernier est la référence mondiale en matière de formations certifiées.

En fait, Yoga Alliance est la plus célèbre et la plus ancienne association mondiale qui travaille sur le yoga. Selon les chiffres de 2020, elle comptait 7000 écoles agréées qui employaient plus de 100 000 enseignants de yoga.

Pour résumer, je vous recommande vivement d’opter pour les formations certifiées par les organismes que je viens de citer.

Quelles sont les formations disponibles pour devenir prof de yoga ?

Après avoir choisi le centre de yoga approprié, vous allez devoir choisir le programme de formation adéquat. Il va vous permettre de maîtriser les styles de yoga sous leurs différentes facettes. Vous pouvez choisir une formation avancée. Ce cursus comprend 500 heures d’apprentissage. Il vous permettra d’assimiler les bases yogiques et d’approfondir un bon nombre d’aspects spécifiques.

D’un autre côté, vous avez la possibilité d’opter pour une formation continue. C’est une façon de renforcer, continuellement, vos connaissances et votre maîtrise de la discipline. En parallèle, vous pouvez suivre des cours complémentaires qui s’étendent sur 30 heures de formations – 100 heures dans certains cas -. Certes, ces cours sont facultatifs, mais je vous conseille de les suivre. Ils vous apporteront sûrement une valeur ajoutée.

Quel est le coût d’une formation de yoga au Québec ?

Les tarifs de la formation de yoga pour devenir un enseignant vont dépendre du cours et de l’école pour lesquels vous avez opté. D’une manière générale. Il faut compter entre 1 000 et 25 000 dollars canadiens pour un cursus de 200 heures. Si vous avez un budget réduit, je vous propose alors de choisir une formation en ligne. Elle vous coûtera entre 280 et 720 dollars canadiens. C’est une façon pratique d’apprendre les ABC du yoga et sa philosophie.

Néanmoins, je vous conseille de garder cette éventualité comme un dernier recours. En effet, en matière de yoga Ashtanga, rien ne pourra remplacer les cours en présentiel. Il existe, comme vous le savez, des exercices pratiques que vous devez maîtriser. Dans un cours en ligne, un enseignant de yoga ne pourra pas vous guider efficacement en vue de corriger les éventuelles erreurs de postures.

Devenir prof de yoga Ashtanga en France : ce qu’il faut savoir

Vous avez tout ce qu’il faut pour démarrer votre programme de formation au Québec en vue de devenir enseignant de yoga. À présent, je m’adresse aux passionnés qui se trouvent de l’autre côté de l’Atlantique. Tout comme au Canada, pour devenir professeur de yoga Ashtanga en France, vous devez choisir un enseignement de yoga adéquat et le bon établissement. Là encore, celui-ci doit être certifié pour que l’enseignement du yoga soit effectué en bonne et due forme, dans le respect total de la philosophie yogique.

Choisir un cours de yoga : les critères qu’il faut respecter

Vous le savez certainement : l’enseignement du yoga n’est pas régi par une réglementation particulière en France. Par conséquent, il n’y a pas de diplômes reconnus par l’État. Vous devez donc chercher les cours approuvés par les organismes officiels qui sont consacrés à la discipline. Dans cet ordre d’idées, je vous conseille de choisir les cursus labellisés Yoga Alliance. Il s’agit de l’institution dont j’ai parlé un peu plus haut dans le guide.

D’un autre côté, vous avez la possibilité d’opter pour une formation agréée par l’Union des Professionnels de Yoga (UPY). À titre d’information, celle-ci a été créée en 2021 par le collectif #SaveMyYoga.

Que proposent les formations de yoga en France ?

L’objectif des formations – certifiées ! – est de vous initier à la pratique du yoga, à sa philosophie et à ses différents concepts (pleine conscience, ashtanga vinyasa…). Le cours vous donne aussi la possibilité d’acquérir des connaissances solides sur l’anatomie humaine. Ils comprennent, généralement, quatre parties : scientifique, pratique, pédagogique et théorique.

La partie scientifique

C’est une partie essentielle de votre formation professorale. Le volet scientifique porte sur les cours d’anatomie dont nous parlions, mais aussi sur la physiologie du corps humain.

La partie pratique

Dans ce volet, vous allez apprendre les postures de yoga et les maîtriser. Les techniques de respiration sont aussi incluses dans le programme de formation. Le déroulement de la partie pratique dépend de l’établissement choisi. Les cours peuvent être tout publics ou se dérouler dans des studios de yoga. Pour pouvoir suivre les cours, il faut justifier d’un minimum de 50 heures de pratique personnelle de yoga, effectuée à l’aide d’un formateur agréé.

La partie pédagogique

C’est une composante essentielle de votre cursus. La partie pédagogique vous permettra d’acquérir les compétences nécessaires à la transmission de votre savoir en tant que prof de yoga. Vous allez apprendre à élaborer des cours et à assurer des formations.

La partie théorique

Enfin, dans cette partie, vous allez voyager à travers l’histoire du yoga. Vous rencontrerez alors les maîtres qui ont marqué la discipline (comme Iyengar). C’est une immersion totale dans la philosophie yogique.

Formation étalée ou intensive : que faut-il choisir ?

D’autre part, si votre objectif consiste à devenir un professeur de yoga rapidement, vous avez la possibilité d’opter pour une formation accélérée. Celle-ci s’étend sur 30 jours et comprend un emploi du temps très chargé. En d’autres termes, vous devez être totalement disponible pour la suivre. J’insiste sur un point essentiel : un tel cursus est très exigeant. Il nécessite une préparation physique et mentale adéquate.

En revanche, si vous disposez de peu de temps libre dans votre agenda, je vous suggère de choisir une formation étalée. Ce système vous donne la possibilité d’organiser vos cours en fonction de vos besoins. Généralement, les séances sont organisées les week-ends.

Les coûts d’une formation de yoga

Toute formation a un coût, et celle du yoga en France coûte cher. Les tarifs varient entre 1 500 et 3 000 euros pour une simple formation de base. Pas seulement : vous devez ajouter les frais de déplacement et de logement. Ensuite, compte tenu de la partie théorique de votre formation, vous aurez besoin d’acheter des livres. En fait, le cursus pourrait vous coûter dans les 4 500 euros.

Des aides pour le financement

En tout cas, n’ayez crainte. En France, il existe des aides financières accordées aux futurs enseignants de yoga pour alléger la facture. Notez que Pôle Emploi, par exemple, prend en charge une partie des frais liés à votre formation. Bien entendu, il faut remplir certaines conditions :

  • Être un chômeur à la recherche active d’un emploi
  • Le centre de formation choisi doit remplir les critères fixés par Pôle Emploi.

D’un autre côté, si vous avez le statut d’auto-entrepreneur, sachez que l’Association de Gestion de Financement de la Formation des Chefs d’Entreprise (AGEFICE) propose aussi de prendre en charge une partie de vos dépenses.

Vous savez tout à présent. Alors, lancez-vous !

À LIRE AUSSI

Commenter