Comment bien se filmer pour un cours de yoga?

par Camille Carcenac

Vous avez enfin réalisé votre rêve en décrochant les certifications nécessaires à la maîtrise du yoga? Votre aventure en tant que prof de yoga ne fait que commencer? Il est temps de transmettre le savoir que vous avez acquis. Avec l’essor des médias sociaux, les cours en ligne sont devenus très populaires. Les vidéos font partie des supports les plus appréciés par les internautes. Encore faut-il maîtriser ce concept! Je vais justement vous fournir des astuces pour vous aider à transmettre votre savoir à travers des vidéos de bonne qualité, que ce soit sur les réseaux sociaux ou via une chaîne Youtube.

Vidéo pour un cours de yoga : la phase de pré-production

On pense qu’il suffit d’avoir un peu de matériel et de commencer à enregistrer pour obtenir une bonne vidéo. Loin de là ! Pour transmettre votre cours de yoga à travers une vidéo, un long travail doit être fait en amont. C’est la phase de pré-production.

Le type de vidéo

Commencez par décider du type de vidéo que vous souhaitez publier. S’agit-il d’une vidéo purement théorique ? Comptez-vous y intégrer la pratique du yoga ? Dans tous les cas, vous aurez besoin d’un script solide et bien travaillé – nous y reviendrons -, accompagné d’une voix off qui sonne bien.

Faites appel à vos proches

Si vous décidez de vous lancer seul dans la conception de vos tutoriels et de vos cours, vous aurez un peu de mal à fournir un produit de bonne qualité. D’où la nécessité de faire appel à votre entourage. Il pourra vous aider à réaliser des tâches fondamentales, comme la gestion de la caméra. Il peut aussi vous conseiller au sujet du décor, du script, de votre communication personnelle

Prenez le temps pour tourner vos vidéos

Préparer un contenu pour parler de votre spécialité n’est pas une tâche simple. Pendant le tournage de vos premiers contenus, prenez tout le temps nécessaire, même si cela doit prendre 2 heures pour une vidéo d’une quinzaine de minutes.

Mais attention : ne visez pas la perfection dès le début. Il est possible que vos premières vidéos ne soient pas parfaites au niveau du montage et de la réalisation. Avec le temps, l’apprentissage et les feedbacks des membres de votre communauté, vous pourrez améliorer votre produit.

Vidéo pour un cours de yoga : le matériel requis et la décoration

Pour quelqu’un qui vient de commencer à produire des vidéos pour sa chaîne Youtube ou pour les réseaux sociaux, nul besoin de se procurer un matériel cher.

C’est un investissement lourd qui risque d’entraver votre début de carrière en tant que prof de yoga. Pour commencer, le minimum requis peut largement suffire, à condition que la qualité soit satisfaisante.

Une bonne caméra

Avant d’acheter une caméra, jetez un œil sur le modèle de votre smartphone. S’agit-il d’un iPhone ou d’un Android ? Quel qu’il soit, si c’est un appareil récent, le rendu de son appareil photo devrait être très satisfaisant.

De plus, les terminaux mobiles embarquent, aujourd’hui, de nouvelles fonctionnalités permettant d’améliorer les performances des photos et des vidéos, comme le stabilisateur.

Ainsi, vous n’aurez pas besoin de dépenser plusieurs centaines d’euros pour acheter un appareil photo dernier cri. Vous pourrez allouer le surplus de votre budget pour vous procurer des matériels pas chers et utiles. Juste une chose : n’oubliez pas d’activer le mode avion de votre smartphone ! Vous éviterez ainsi d’être interrompu par les notifications et les appels.

Un trépied

Le trépied représente un autre équipement essentiel à la réalisation des vidéos de vos cours de yoga. C’est le support qui va accueillir votre smartphone, votre caméscope ou votre appareil photo. Les images seront parfaitement stables. Vous pouvez opter pour un trépied équipé d’un Ring Light pour optimiser l’éclairage de la pièce dans laquelle vous allez tourner.

La webcam de votre ordi

Il est possible que vous ne disposiez pas d’un bon smartphone pour filmer vos séances de yoga. Dans ce cas, vous pouvez très bien utiliser la webcam de votre ordinateur pour tourner. Veillez juste à ce qu’elle soit de bonne qualité. Pensez, également, à poser votre appareil sur un support solide pour garantir la stabilité des images.

Un bon microphone

L’image n’est pas le seul élément dont il faut tenir compte pour filmer vos tutos de yoga hatha. Le rendu sonore de votre produit doit être impeccable. Le micro de votre appareil d’enregistrement ne suffira pas. Ainsi, je vous conseille de vous procurer un équipement dédié au tournage de vidéos.

Puisque vous serez amené à bouger régulièrement, je vous recommande d’opter pour un micro-cravate. Très discret et offrant une bonne qualité sonore, il vous permet de bouger librement. D’un autre côté, un bon micro vous sera utile pour enregistrer des podcasts.

Une softbox pour optimiser l’éclairage

Un bon éclairage est l’une des conditions primordiales pour produire un contenu de haute qualité. La lumière naturelle ne suffit pas. Je vous recommande donc d’opter pour une softbox, que l’on appelle aussi « boîte à lumière ». Cet accessoire vous permet d’avoir une lumière mieux dirigée et plus intense.

Un bon logiciel de montage

Le montage vidéo vous fait peur ? Pas d’inquiétude. Il existe des logiciels simples et pratiques qui vous permettront de couper des scènes, d’ajouter des sons ou des images.

Certains softwares intègrent des animations prêtes à l’emploi. Elles vous seront utiles pour l’intro, le bouton d’abonnement, les transitions sonores et vidéos et la conclusion.

N’hésitez pas à vous former

Adobe Première Pro est la référence en la matière. Il y a, aussi, Camtasia, PicPic, LumenBandicam, Ezvid, Filmora… Bien entendu, il faudra une maîtrise minimale des bases de ces logiciels. Là encore, n’ayez crainte. Ces softwares sont intuitifs. De plus, en suivant certains cours sur Youtube, vous pourrez acquérir les compétences nécessaires.

Dans votre recherche, il vous suffit de taper le mot-clé désiré, comme « insérer une image/texte/son dans une vidéo avec tel ou tel logiciel ». Si, malgré tout, vous avez du mal, n’hésitez pas à faire appel à un spécialiste en la matière.

La décoration adéquate

Vous disposez, désormais, du matériel nécessaire pour pouvoir réaliser vos vidéos. À présent, il faut penser à l’endroit où vous allez les tourner. Pour un cours de yoga, je vous recommande de choisir un studio de yoga ou une salle de sport. Ils correspondent parfaitement au sujet de votre contenu.

Dans le même sillage, n’oubliez pas d’éloigner les objets inutiles comme les bouteilles d’eau qui traînent, les serviettes ou autres. Ils ne feront que gâcher votre champ. Tâchez, aussi, d’éviter de filmer devant un logo, à moins qu’il ne s’agisse du vôtre.

L’utilité d’un fond vert

La décoration doit refléter votre philosophie, votre personnalité et votre vision des cours de yoga. Si vous n’avez pas la possibilité de tourner dans l’un des endroits que j’ai mentionnés, vous pouvez opter pour un fond vert. Grâce au logiciel de montage, un tel fond vous permettra d’insérer l’arrière-plan de votre choix sans avoir à vous déplacer.

Le script : les piliers fondamentaux

Comme je l’ai mentionné au début, rédiger un bon script est l’une des conditions requises pour produire une bonne vidéo sur le yoga. Pour y arriver, vous devez prendre en compte un ensemble d’éléments essentiels.

Votre cible

Commencez par définir votre cible principale et secondaire. Dans votre cas, la première renvoie aux personnes voulant apprendre le yoga pour pouvoir, un jour, l’enseigner à leur tour. Pour sa part, la cible secondaire renvoie aux internautes voulant profiter des bienfaits du yoga.

Le choix du sujet et la problématique

Le yoga est une discipline très riche. Aussi, à travers chaque vidéo, vous devez être capable de choisir le bon sujet, afin de répondre aux attentes de votre communauté. Pour y parvenir, vous devez vous baser sur vos observations. Il faut aussi vous renseigner sur les questions fréquemment posées par vos élèves et les internautes.

Mettre en place vos propres solutions

Une fois le sujet élaboré et la problématique fixée, vous devez trouver les solutions adéquates pour pouvoir les transmettre à ceux qui vont vous regarder. Dans ce même contexte, n’hésitez pas à évoquer votre expérience personnelle et à recourir au storytelling. Cela rendra votre contenu plus crédible et plus attirant.

La structure d’un bon script

Le script contient tout ce que la voix-off va dire pendant la vidéo. Quel que soit le type du public, il doit être simple et sans jargon inutile. Évitez, aussi, les longs textes et les longues vidéos. L’humour et le storytelling rendront votre contenu plus attractif. Voici les étapes à suivre pour rédiger un bon script.

Définir le contexte avec une belle accroche

Dès le début de la vidéo, vous devez capter l’attention de celui qui va la regarder. Par exemple, vous pouvez commencer par une idée reçue très répandue sur le yoga pour, ensuite, expliquer la réalité des choses.

Évoquer la problématique

Ici, vous allez parler de la problématique soulignée dans la vidéo. C’est cette même problématique que les internautes ont souvent rencontrée.

Exposer la solution

À présent, il faut faire part de vos solutions pour résoudre la problématique en question.

Fournir vos preuves

Ici, vous allez vous servir de tout ce que vous avez appris durant vos formations pour expliquer vos solutions et prouver leur efficacité.

Clôturer a​vec un appel à l’action

La chute du script doit inciter les élèves et les internautes à revenir vous voir et à essayer vos solutions. Par exemple, vous pouvez conclure par la phrase suivante : « je vous invite à essayer mes astuces. Dites-moi ce que vous en pensez dans les commentaires ! ».

La publication de la vidéo et les feedbacks

Lorsque tout sera prêt, vous allez devoir publier votre vidéo. Si ce n’est pas encore fait, je vous recommande de créer une chaîne Youtube.

Une fois votre vidéo publiée, vous allez devoir en faire la promotion pour améliorer sa visibilité. Votre page Facebook vous sera d’une grande utilité. Pour quelques euros, vous pouvez sponsoriser le contenu. De cette façon, il touchera un public plus large.

Les feedbacks et la veille concurrentielle

Bien entendu, le travail ne s’arrête pas là. Il faut analyser les retombées de la vidéo. Pour ce faire, l’outil Analytics de Youtube vous sera d’une grande utilité.

Vous devez également accorder une importance particulière aux réactions des internautes, surtout lorsqu’elles sont négatives. Ce sont ces dernières qui vous aideront à progresser.

N’hésitez pas, enfin, à faire une veille concurrentielle pour savoir ce que les autres créateurs de contenus, qu’ils soient des profs de yoga ou non, sont en train de faire.

Je vous souhaite bonne chance !

À LIRE AUSSI

Commenter